Dossier partenaire AXA IM

Investissement responsable, avec AXA IM

Covid-19 : une reprise plus verte

Contenu proposé par AXA IM - 29 mai 2020

Axa IM

La pandémie de coronavirus a marqué les esprits, affecté de nombreux foyers et continue d’enfoncer l’économie mondiale dans la crise. Nous vivons une période insolite durant laquelle l'activité économique est fortement restreinte pour limiter la pandémie, les émissions de CO2 sont nettement réduites alors que la reprise de la croissance économique se fera très progressivement. Reste à savoir si le monde peut transformer et tirer la leçon de cette situation en mettant en place un modèle économique moins consommateur de CO2 dès lors que la vie reprendra son cours normal, un modèle qui permettait d’atteindre les objectifs ambitieux de l’accord de Paris.

  • La mise à l’arrêt de pans entiers de l’économie en raison de la pandémie de coronavirus a entraîné une forte baisse des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Selon les estimations, elles ont chuté de 25 %.
  • Cela signifie que les émissions de CO2 mondiales pourraient baisser de plus de 5 % en 2020, après avoir atteint un pic en 2019.
  • En dépit de cette correction sans précédent, nous devrions répliquer – voire accentuer – les effets de ces derniers mois si nous voulons maintenir le cap fixé par l’accord de Paris visant à limiter la hausse de la température globale à 1,5 °C.
  • Cette crise représente une opportunité historique pour les responsables politiques, le secteur industriel et les institutions financières de prôner une reprise économique durable en minimisant les émissions de CO2.
  • AXA IM a récemment soutenu l’Alliance européenne pour une relance verte. AXA IM propose également des solutions concrètes comme le « fonds d’urgence pour le climat européen » qui se base sur le mécanisme européen de stabilité pour financer des projets écologiques.
  • AXA IM est convaincu que les investisseurs ont un rôle clé à jouer, notamment en matière de vote et d’engagement. Ils devraient appréhender la situation dans son ensemble en impliquant les producteurs d’énergie et d’électricité ainsi que les secteurs consommateurs de CO2, et ce, afin de promouvoir à la fois le changement de mix énergétique et une meilleure efficacité de ces secteurs.