Dossier partenaire AXA IM

Investissement responsable, par AXA IM

Quel rôle les innovations technologiques peuvent-elles jouer pour éviter une crise mondiale de l’eau ?

2 avril 2021 - Proposé par AXA IM

Le lundi 22 mars, nous avons célébré la Journée mondiale de l’eau, l’occasion de sensibiliser la population à la crise mondiale de l’eau. Dans cette optique, Amanda O’Toole, gérante de portefeuille chez AXA Investment Managers, se penche sur les principaux enjeux de l’accès à l’eau et fait part de ses réflexions sur le rôle que la technologie peut jouer pour éviter une pénurie d’eau à l’échelle mondiale.

Qu’entend-on par « raréfaction de l’eau » ?

L’eau répond à des besoins fondamentaux de la population, que ce soit pour des usages domestiques, le chauffage de bâtiments, les processus de production industrielle ou dans le secteur de la santé. Cependant, la demande en eau liée à la croissance démographique — et plus particulièrement à l’urbanisation galopante à l’échelle mondiale — dépasse les ressources disponibles. Environ 4 milliards de personnes n’ont malheureusement pas accès à un système fiable d’approvisionnement en eau pendant au moins un mois par an (1).

Les effets du changement climatique sont bien réels : les conditions météorologiques changent considérablement, ce qui se traduit par des événements climatiques extrêmes, tels que des sécheresses, qui amplifient à leur tour la raréfaction de l’eau et la pollution des ressources hydriques.

Pour ne rien arranger, l’eau est également extrêmement polluée à l’échelle mondiale : environ 80 % des eaux usées dans le monde sont déversées (2) — généralement sans être traitées — dans l’environnement, polluant ainsi les rivières, les lacs et les océans. Ces pratiques exposent environ 1,8 milliard de personnes contraintes d’utiliser ces eaux contaminées à des problèmes de santé potentiels (3).

Si rien ne change, la pression exercée sur ces ressources naturelles déjà limitées deviendra intenable, à l’instar du coût que la société devra supporter à long terme. D’ici à 2050, on estime que la demande mondiale en eau douce sera supérieure d’un tiers à son niveau actuel, d’où la nécessité d’agir au plus vite (4).

Pourquoi le secteur de l’eau constitue-t-il une opportunité d’investissement intéressante ?

Conscientes de la nécessité d’agir, les Nations Unies se sont fixé pour objectif d’assurer l’accès de tous aux services d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement (objectif de développement durable (6)). Cela étant, on estime à 114 milliards de dollars par an jusqu’en 2030 les investissements nécessaires pour y parvenir (5). Par conséquent les gouvernements, mais aussi le secteur privé, devront mettre la main à la poche et soutenir les efforts déployés en ce sens. Cette situation est donc particulièrement favorable aux entreprises du secteur désireuses de mettre au point des solutions innovantes en vue de contribuer à la réalisation de cet objectif mondial.

Quelles sont les innovations des entreprises du secteur ? D’autres domaines d’activité favorisent-ils une gestion durable de l’eau ? > La réponse à ces questions sur le site d'AXA IM

Sources :

*Tous les titres sont présentés à des fins d’illustration uniquement et ne sauraient être considérés comme un conseil ou une recommandation pour une stratégie d’investissement.

1 Mekonnen et Hoekstra, « Four billion people facing severe water scarcity », 2016. Science Advanced, vol. 2, n° 2

2 Nations Unies, Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau, 2017

3 Nations Unies, Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau, 2015

4 Nations Unies, Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau, 2019

5 Estimations de la Banque mondiale, février 2015
6 Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)