Dossier partenaire AXA IM

Economie évolutive, avec AXA IM

Semi-conducteurs : le génie qui permet la révolution technologique

26 juin 2020 - Proposé par AXA IM

L'industrie des semi-conducteurs a connu une croissance importante à l'ère du digital ; une tendance qui devrait se poursuivre. Les semi-conducteurs sont de plus en plus utilisés sur les marchés industriels finaux tels que l'automatisation industrielle et l'automobile. Nous pensons que le nombre croissant d'appareils connectés, avec une demande accrue pour de nouvelles technologies comme la 5G et l'intelligence artificielle, continuera de soutenir la croissance de l'industrie des semi-conducteurs

Depuis la création du premier dispositif à base de silicium dans les années 40, l'industrie des semi-conducteurs est au centre de la révolution technologique. Traditionnellement associé aux ordinateurs, le progrès dans la conception des semi-conducteurs en a fait des composantes cruciales au cœur de notre quotidien, modifiant notre mode de vie et de travail. Ils sont responsables de l'augmentation des capacités de nombreux secteurs comme l’industrie, les télécommunications, l'automobile et la santé.

Les semi-conducteurs peuvent être considérés comme les « cerveaux » permettant ces évolutions technologiques ; ils se sont répandus depuis dix ans au fur et à mesure que le monde est devenu plus connecté alors que la majorité d’entre nous le constate depuis 2007 avec l’avènement des smartphones. Depuis ces dernières années, le champ d'application s'est élargi tandis que de potentielles opportunités d’investissement impactent d’autres pans de l'économie.

Un énorme ordinateur pour une minuscule puce

Des ordinateurs qui remplissaient une pièce entière dans les années 40, en passant par les calculateurs de bureau dans les années 1960 aux minuscules héros de l’ombre de nos smartphones, la fabrication de semi-conducteurs de plus en plus petits (aussi appelés transistors) permet de les adapter aujourd’hui à une micropuce, comme le montre l'image ci-dessous :

Aujourd'hui, une micropuce peut contenir des milliards de transistors. Ce rythme de changement avait été prédit il y a 50 ans environ par le cofondateur d'Intel Corporation, Gordon Moore dans ce que l'on a appelé « la loi de Moore ». Celle-ci prédisait que le nombre de transistors que l'on pourrait installer sur une puce doublerait tous les deux ans.

Récemment, le rythme de miniaturisation s'est ralenti mais l'innovation dans la conception des semi-conducteurs se poursuit rapidement, notamment avec une plus grande intégration des logiciels. À partir du milieu des années 2000, cela a été provoqué par la course entre les fabricants de smartphones pour concevoir des appareils toujours plus rapides, plus intelligents et plus puissants d'année en année. Au fur et à mesure que les semi-conducteurs ont gagné en efficacité, de nouvelles opportunités ont vu le jour alors que le secteur ouvre son utilisation à de nouveaux domaines.

> Lire la suite sur le site d'AXA IM