Dossiers

Dossier partenaire ITESOFT

La digitalisation des processus au service de la transformation de la fonction finance

15 février 2019 - Communiqué

Dans des contextes économiques marqués par l’incertitude, la rapidité des transformations, la place prépondérante jouée par les nouvelles technologies et le rôle des directions Financières évoluent. Les fonctions régaliennes assumées par les directeurs financiers doivent l’être plus que jamais, surtout dans un contexte de risque croissant. Toutefois, ces directeurs financiers deviennent également des ‘business partners’, capables d’informer le passé, mais aussi d’éclairer l’avenir et de catalyser la transformation de leur organisation. Ils quittent leur rôle de donneur d’ordre pour prendre celui d’accompagnateur dans la conduite du changement et l’organisation. Ils éclairent les choix stratégiques de l’entreprise.

La digitalisation des processus, la dématérialisation des échanges et la robotisation des transactions devient par conséquent un enjeu prioritaire. Toujours, bien sûr, pour répondre aux enjeux d’industrialisation de la production d’information à moindre coût inhérents aux directions Financières ! Mais, de plus en plus, parce qu’une digitalisation des processus permet de disposer de données de meilleure qualité, plus nombreuses et en temps réel, et ainsi de mieux piloter la performance de l’organisation. Ajoutons enfin que la dématérialisation permet d’accélérer les processus et d’accroître la traçabilité ainsi que l’auditabilité des transactions, et de répondre ainsi aux contraintes réglementaires et aux risques croissants dont la fraude fait partie.

Il n’est donc pas étonnant dans ce contexte que la dématérialisation des processus demeure une priorité majeure pour les DAF et qu’ils soient de plus en plus nombreux à s’engager dans des projets de robotisation plus avancés.