Epargne retraite

Expertise Epargne Retraite

Groupama ERE en expansion durable

Option Finance - 22 novembre 2019 - Laurence David-Delain

En ligne avec les ambitions de Groupama sur le marché de l’épargne et de la retraite, la dynamique ERE du groupe mutualiste bat son plein et n’a sans doute pas fini de produire ses effets dans un environnement favorable à la promotion de l’épargne longue.

Cela fait un peu plus de trois ans maintenant que Groupama Gan Vie a mis résolument le cap sur la retraite. «Depuis janvier 2016 nous avons lancé un programme axé sur l’écoute et créé un site “Ma nouvelle vie commence ici !” qui se veut constructif et non anxiogène, rappelle Jean-François Garin, directeur général de GGVie. A partir de l’identification des besoins, seule une approche d’accompagnement faite d’écoute et de conseils permettra de se distinguer durablement sur le marché de la retraite.»

Polarisation

Joignant les actes à la parole, la direction de Groupama Gan Vie a donc décidé de réunir depuis 2017 l’ensemble des équipes d’épargne salariale et de retraite collective au sein d’une entité E&RE, épargne et retraite d’entreprises, dont elle a confié la direction polyvalente à Guillaume Meyer. «Cette organisation parachève les synergies déjà à l’œuvre et traduit notre volonté de fédérer les expertises afin d’être en mesure de proposer toutes les solutions d’épargne dans le cadre de l’entreprise», résume le directeur ERE de Groupama Gan Vie. Gérant près de 10 milliards d’euros (dont 2 milliards au titre de l’épargne salariale «pure») et couvrant 65 000 entreprises et 446 000 épargnants, «le pôle ERE a pu d’emblée valoriser les savoir-faire respectifs tout en s’appuyant sur un parcours client, des services digitaux et une offre financière convergents», relève Guillaume Meyer.

Groupama s’est rapidement mobilisé pour relever le défi du nouveau PER. «Nous pouvons nous féliciter d’avoir été parmi les premiers acteurs du marché à offrir toute la palette de solutions retraite, à travers une gamme harmonisée de PER individuels, PER collectifs et PER obligatoires. Dotée de nouveaux supports financiers, cette nouvelle offre retraite adossée à un parcours de souscription 100 % digital est conçue pour répondre au mieux aux attentes des chefs d’entreprise et de leurs salariés», détaille Guillaume Meyer.

Certification

Cette offre fut présentée avec d’autant plus d’allant que, la veille du 1er octobre, date du lancement officiel des premiers PER, Groupama Gan Vie avait obtenu le sésame de la certification ISO 9001 pour la gestion de ses contrats retraite en unités de comptes sur un large périmètre (vie du contrat, cotisations et prestations), en complément de la certification déjà existante en épargne salariale. Cette certification conforte par extension la stratégie de diversification financière des plans d’épargne retraite sur une gamme multisupport ouverte sur les plus belles signatures de la gestion d’actifs (BlackRock, Pictet, Oddo, DNCA, etc.) conforme aux nouvelles grilles réglementaires de gestion à horizon.

Accompagnement proactif

Sachant toutefois que l’offre ne suffit plus à faire la différence, le pôle ERE de Groupama a également conçu un plan d’accompagnement multidimensionnel qui se veut tout à la fois «proactif et novateur». Des partenariats ont été noués avec Sapiendo Retraite et WinchApps, deux start-up respectivement spécialisées en bilan retraite sur mesure et en bilan social individualisé, ce dernier ayant pour objectif de valoriser la politique sociale de l’entreprise en offrant à chaque salarié une photographie synthétique de ses diverses formes de rémunérations périphériques. «Il s’agit là de deux briques essentielles de la “démarche” retraite, note Guillaume Meyer, car elle permet aux salariés de se projeter et au chef d’entreprise de valoriser sa politique de rémunération.»

En parallèle, un nouveau portail ERE a été lancé afin que «nos clientèles cibles – les salariés, les dirigeants d’entreprise, les PME employant moins de 250 personnes et les grandes entreprises – accèdent à un niveau et à une qualité d’informations au diapason de leurs interrogations et projections», précise Guillaume Meyer.

Dans la même veine, Groupama ERE a développé un algorithme de recommandations dédié aux commerciaux plus généralistes. Cet outil leur permet d’identifier les grandes lignes de la politique sociale de leur client, puis de simuler des solutions retraite budgétées en phase avec ses attentes avant de lui faire une proposition adaptée.

Nouvelle école

En parallèle, des sessions inédites de formation ont vu le jour avec le lancement dans le courant de l’été 2018 d’une Académie ERE, qui a pour objectif de doter, au gré de rendez-vous pluriannuels, tous les réseaux de distribution partenaires de Groupama Gan Vie (caisses régionales, réseau Gan Assurances, courtiers avec Gan Eurocourtage) des armes techniques et commerciales indispensables pour se différencier et augmenter leurs parts de marché retraite.

«Notre leitmotiv tient en deux mots : simplification et valorisation. Nous souhaitons simplifier la démarche retraite pour mieux la valoriser, ce qui suppose, on le sait, d’en avoir parfaitement intégré toutes les subtilités techniques et commerciales», conclut Guillaume Meyer.

Questions à ... Jean-Christophe Benzo, directeur général de Groupama Epargne Salariale

Diplômé d’une maîtrise de sciences de gestion (université Paris I-Sorbonne) et d’un executive MBA de l’Essec, Jean-Christophe Benzo passe plusieurs années chez Invesco Asset Management avant de devenir en décembre 2006 directeur financier de Groupama Asset Management et membre du comité de direction. En octobre 2017, il rejoint Groupama Epargne Salariale dont il prend la direction générale en mars 2018.

Les entreprises de moins de 250 salariés constituent votre cœur de cible historique, votre approche est-elle impactée par la baisse du forfait social ?

Nous observons un fort engouement sur ce segment de marché pour l’épargne entreprise et nous considérons que la pédagogie et le conseil sont plus essentiels que jamais pour accompagner les TPE-PME, notamment celles de moins de 50 salariés qui n’ont pas nécessairement de spécialistes de la rémunération en leur sein. Nous avons donc renforcé les dispositifs de formation de nos réseaux. Les maîtres mots en la matière restant la simplicité et l’efficacité, nous nous appuyons de plus en plus sur des formats courts en vidéo, complétés par des rendez-vous de terrain pour adapter les dispositifs aux besoins spécifiques de l’entreprise.

Parvenez-vous à convaincre vos clients de davantage diversifier financièrement leurs plans d’épargne retraite entreprise ?

Dans le cas du Perco il n’y pas de sujet lorsque c’est la gestion pilotée qui s’applique par défaut. Lorsque l’épargnant garde la main, il convient en revanche de l’aider à prendre conscience qu’avec des taux d’intérêt devenus négatifs, investir dans des actifs dits «sans risque» ne permet plus de garantir un capital. Cela passe par un effort constant d’informations et par le recours plus systématique aux techniques de robo-advisors, pour proposer des allocations diversifiées en adéquation étroite avec le profil de risque de chacun.

Dès le 1er octobre vous avez lancé votre PER collectif, pour quelle raison teniez-vous à être prêt à cette date ?

Nous avons voulu donner un signal fort au marché : nous sommes prêts, toutes nos entreprises clientes ont un accès à une offre ERE complète et harmonisée et nous sommes convaincus des vertus de cette nouvelle version du plan d’épargne retraite collectif ouvert à tous les salariés, dont les multiples atouts sont renforcés par la possibilité d’effectuer des versements individuels défiscalisés. Nous avons donc écrit à tous nos clients déjà équipés de Perco Interentreprises pour leur proposer, d’ici le 1er janvier 2020, une transformation que nous conseillons vivement.