Epargne retraite

Expertise Epargne Retraite

Natixis Interépargne, la force de l’expérience

Option Finance - 22 novembre 2019 - Laurence David-Delain

Acteur majeur du marché de l’épargne salariale, Natixis Interépargne, filiale de Natixis, entend bien s’appuyer sur son expertise tout terrain, pour faire du plan d’épargne retraite un produit d’avenir.

Apparue sur le marché de l’épargne salariale à une époque où les dispositifs de partage étaient encore balbutiants, Natixis Interépargne n’a eu de cesse depuis 50 ans d’accompagner les transformations d’un secteur en constante mutation. En cette fin 2019, la filiale de Natixis qui gère quelque 30 milliards d’euros d’encours pour le compte de plus de 75 000 entreprises clientes et près de 3 millions d’épargnants entend bien, forte de cet ancrage, saisir les multiples opportunités de (re)déploiement qui se profilent avec l’avènement du nouveau Plan d’Epargne Retraite (PER).

La concurrence s’annonce toutefois sévère. Et pour conserver sa position d’acteur de référence de l’épargne salariale et retraite, Natixis Interépargne a élaboré une feuille de route stratégique et opérationnelle qui se déploie autour de trois axes indissociables : une offre multidimensionnelle, une distribution multicanal et un accompagnement consolidé.

Orientation client

«Historiquement, notre cœur de portefeuille se concentre autour des entreprises du CAC 40, mais nous avons su au fil des ans décliner notre expertise et, aujourd’hui, Natixis Interépargne accompagne les entreprises de toutes tailles et leurs salariés dans la mise en place et la gestion de leur épargne salariale et retraite ainsi que de l’actionnariat salarié», résume Karen Charbonnel, directrice du développement corporate.

S’appuyant sur le groupe BPCE avec ses deux grands réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne ainsi que la Banque Palatine, le Crédit Coopératif, ou encore Natixis (qui accompagne et conseille sa propre clientèle d’entreprises), Natixis Interépargne est en mesure de répondre à chacune de ces cibles en actionnant les leviers les mieux adaptés à ses différents segments de clientèle.

«Dès le 1er octobre, notre nouvelle offre PER était prête. Nous avons fait évoluer notre outil informatique de souscription afin que pour les nouveaux clients, les démarches soient les plus fluides possible», précise Karen Charbonnel.

De la présentation des dispositifs à la signature électronique en passant par des services de simulation et des webex (exposés internet) dédiés, les conseillers des réseaux, solidement formés en amont, ont d’emblée toutes les cartes en main pour promouvoir les avantages du dispositif adoubé par la loi Pacte auprès de leurs potentiels nouveaux clients. Quant aux entreprises déjà équipées, elles sont invitées, selon leur taille, leur profil de salariat et les équipements déjà négociés, à intégrer un processus de transformation automatisé selon qu’elles ont précédemment adhéré à un Perco-i (interentreprises) ou souscrit un plan sur mesure.

Outils pédagogiques

«La qualité de l’accompagnement des entreprises et de leurs salariés est primordiale», relève Karen Charbonnel. Comme nombre de ses confrères, elle est convaincue des atouts du PER, «une enveloppe d’épargne retraite optimale aux règles de fonctionnement convergentes et aux conditions fiscales et sociales harmonisées qui a toutes les raisons d’inciter les Français à se constituer un complément de revenu au sein de leur entreprise plutôt que d’opter prioritairement pour un contrat d’assurance-vie ou un investissement immobilier comme ils le font depuis des années».

Mais pour accélérer les prises de conscience et aider les prospects à passer de la parole aux actes, il convient de développer des outils pédagogiques adaptés afin non seulement de sensibiliser les entreprises au potentiel de valorisation sociale et fiscale qu’induit l’ERE (Epargne Retraite Entreprise), mais d’en convaincre leurs salariés. «Ce n’est évidemment pas un sujet nouveau pour nous. Cela fait des années que nous proposons des services d’aide à la décision, mais nous les avons encore peaufinés, améliorés afin d’en renforcer la portée», explique Karen Charbonnel.

Projection

Les clients de Natixis Interépargne ont accès à un site internet spécial Pacte et à de multiples modules d’information, focus et vidéos destinés à les informer des tenants et aboutissants de cette loi. Un service de simulation sera également mis à leur disposition pour en évaluer l’impact fiscal. Autre avancée, «nous avons conçu des kits de transformation très complets pour que la mise en œuvre d’un PER soit la plus simple possible pour l’entreprise», indique Karen Charbonnel.

Dans la même veine, les salariés disposent avec «Amplus», d’un simulateur précis pour calculer le montant de leur future retraite et définir leur besoin de revenus complémentaires. «Ils peuvent télécharger leur relevé individuel de situation, pour, sur cette base solide, établir ou actualiser un plan de financement en ligne avec ce que leur propose l’entreprise en matière de prime d’intéressement, de participation et d’abondement», détaille Karen Charbonnel.

Et pour les convaincre des vertus de la diversification au long cours, les équipes de Natixis Investment Managers ont adapté les formules de gestion à horizon expérimentées de longue date dans le cadre du Perco. Celles-ci s’appuient sur deux types de supports, un fonds générationnel dont la proportion d’actifs dynamiques se réduit au fur et à mesure que l’échéance de la retraite approche et des grilles multifonds dont l’exposition aux actifs dynamiques s’adapte à l’horizon de placement. Ces supports ont évolué pour être «Pacte compatibles» depuis le 1er octobre 2019. De la simulation du financement retraite à sa gestion au long cours, chaque maillon de la chaîne de l’épargne retraite entreprise est donc parfaitement huilé pour que les nouveaux PER de Natixis Interépargne prennent durablement leur envol. 

Questions à ... Karen Charbonnel, directrice du développement corporate chez Natixis Interépargne

Titulaire d’un diplôme d’études supérieures de droit des affaires & fiscalité, Karen Charbonnel pousse pour la première fois la porte de Natixis Interépargne en 1999, une entreprise qu’elle quittera trois ans plus tard pour mieux la retrouver en 2010 et devenir responsable grands comptes. En 2015, elle est nommée directrice commerciale des réseaux Caisse d’Epargne – auxquels s’ajoutent en 2018 ceux de la Banque Populaire – et en septembre 2019, elle prend les rênes du développement corporate.

De la TPE aux grands comptes, vous connaissez bien le terrain de l’entreprise, peut-on déjà parler d’un effet Pacte ?

Suite à la suppression du forfait social en janvier dernier, on constate un mouvement massif d’équipement en épargne salariale dans les TPE-PME. Sur le segment des petites entreprises, nous avons mis en place, depuis le début de l’année, 25 % de dispositifs en plus, et nous sommes convaincus qu’il ne s’agit que d’un début. Outre le fait qu’elles réalisent une importante économie de charges, les TPE-PME sont plus perméables aujourd’hui qu’hier à la médiatisation du sujet et à l’opportunité de faire de la retraite supplémentaire un véritable outil de politique sociale. De leur côté, les salariés ressentent davantage la nécessité d’épargner spécifiquement pour leurs vieux jours et le PER qui incarne une volonté gouvernementale forte en la matière leur paraît une solution légitime vers laquelle se tourner.

Comment envisagez-vous de procéder pour les clients déjà équipés ?

Les petites et moyennes entreprises dotées de Perco Interentreprises, soit environ 45 000 entités chez nous, ont toutes été informées de la transformation automatique de ces dispositifs en PER collectifs interentreprises à compter du 15 novembre. Pour les Perco négociés sur mesure, nous travaillons au cas par cas, avec chaque client pour faire un audit de son dispositif et proposer la transformation en PER en fonction de ses souhaits.

Proposerez-vous des solutions catégorielles ?

Nous avons décidé de mettre en place une enveloppe PER  Entreprise unique dotée des trois compartiments (versements individuels, primes d’épargne salariale et cotisations obligatoires) pour proposer à nos clients une offre complète d’épargne retraite. Bien sûr, nous mettons aussi à disposition de nos clients un PER obligatoire seul. Nous sommes également en train de finaliser un partenariat avec un assureur pour être en mesure de proposer l’ensemble des nouveaux PER sous format comptes-titres et assurantiel.