Epargne salariale

Expertise

Agrica Epargne : «Un accompagnement sur-mesure dans la durée»

Les rencontres d'option finance - 17 Mars 2014 - Carole Lecercq

Agrica Epargne fait de la satisfaction de 100 % de ses clients la pierre angulaire de sa stratégie. Pour s’assurer que les dispositifs d’épargne salariale qu’elle déploie remportent l’adhésion de toutes les parties prenantes, la filiale du Groupe Agrica développe une offre simple, transparente et pédagogique dans une perspective de long terme.

Patrick Leroy, directeur général délégué, Agrica Epargne
Patrick Leroy

2014 marque un cap important pour Agrica Epargne. Cela fait en effet 10 ans que cette société développe une offre d’épargne salariale en complément des offres de retraite complémentaire et supplémentaire proposées par sa maison mère et plus de huit ans qu’elle gère le portefeuille des cinq institutions de retraite et prévoyance du Groupe Agrica.

De plus en plus de transferts «gagnants»

«Nous avons, grâce à une offre simple et entièrement centrée sur une satisfaction de tous nos clients dans la durée, gagné notre légitimité sur le marché de l’épargne salariale, fait valoir Patrick Leroy, directeur général délégué d’Agrica Epargne. A 35 millions d’euros fin 2013, nos encours restent bien évidemment modestes à l’échelle du marché. Néanmoins, notre objectif n’est pas de concourir avec les grands acteurs de l’épargne salariale mais bien d’exister auprès des entreprises clientes du Groupe Agrica en leur proposant une offre différenciante parfaitement adaptée à leurs besoins d’épargne de long terme.» Pour asseoir sa légitimité, Agrica Epargne capitalise, en tant qu’organisme paritaire, sur sa parfaite maîtrise du dialogue social ainsi que sur sa très bonne connaissance des besoins des petites et moyennes entreprises du monde agricole qui constituent ses clients.

Les transferts dits «gagnants» qui progressent régulièrement pour représenter désormais 12 % de la collecte brute, témoignent de la place qu’Agrica Epargne a su se faire sur le marché. «Dans ce cas précis, il ressort que c’est souvent l’insatisfaction du suivi de l’ancien prestataire qui est à l’origine du transfert d’un dispositif d’épargne salariale chez Agrica Epargne. C’est donc bien la preuve qu’il est essentiel de mettre la satisfaction du client au cœur de la stratégie, assure Patrick Leroy. Qui plus est, nous ne perdons pas, sauf aléas économiques, de clients.»

Une relation de proximité dans la durée

Pour satisfaire 100 % de ses clients, Agrica Epargne a bâti son offre d’épargne salariale sur une relation de proximité avec les entreprises et leurs salariés, avec l’appui du réseau et l’ingénierie commerciale du Groupe Agrica, et ce tout au long de la vie du dispositif. «L’épargne salariale est une épargne de long terme qui ne peut se concevoir sans un accompagnement dans la durée et un échange permanent avec les parties prenantes», estime Patrick Leroy. Le succès d’un dispositif d’épargne salariale reposant sur une communication de qualité, Agrica Epargne met à la disposition des entreprises tout un panel d’outils simples et pédagogiques à même de les aider à présenter et à valoriser leur dispositif auprès de leurs salariés. «Si l’épargne salariale est un moyen de renforcer le dialogue social ce que, en tant qu’organisme paritaire, nous ne pouvons que promouvoir, il est essentiel de veiller à ce qu’elle ait du sens pour l’entreprise et que le dispositif reçoive l’adhésion de chacun. N’oublions pas que, pour un grand nombre de salariés, l’épargne salariale est souvent la seule épargne possible. Il est donc primordial de pouvoir donner aux entreprises les moyens de déployer une communication interne efficace et permanente de manière à rassurer les salariés-épargnants.»

Le nouveau site Internet dédié à l’épargne salariale, lancé en novembre 2013, traduit l’accompagnement sur-mesure qu’Agrica Epargne offre à ses clients, qu’ils soient épargnants ou représentants d’une entreprise. «Nous mettons à leur disposition un outil sur lequel ils pourront trouver, à tout moment, de manière simple et conviviale, toutes les informations pratiques et concrètes concernant leur dispositif d’épargne salariale ainsi que les coordonnées de leur conseiller dédié, explique Patrick Leroy. Ce nouveau site leur offre également un accès facilité à leur espace sécurisé pour gérer au quotidien leur épargne salariale, y compris depuis leur Smartphone.» La qualité du teneur de compte, Amundi Tenue de Compte, avec qui Agrica Epargne collabore depuis le début, participe également à la satisfaction des clients. «Nous avons noué un partenariat solide et respectueux avec Amundi Teneur de Compte. Nous sommes néanmoins très attentifs, et ce à travers des échanges quotidiens, à ce que notre partenaire offre en permanence des services de qualité, 24 heures sur 24», souligne Patrick Leroy.

Une offre financière à l’ADN «ISR»

L’offre financière d’Agrica Epargne, volontairement resserrée sur quatre FCPE profilés et un FCPE 100 % obligataire gérés par Agrica Epargne, ainsi que deux FCPE gérés par Amundi, repose sur des processus de gestion simple à même de rassurer les salariés-épargnants. «Nous sommes néanmoins en capacité d’élargir notre offre de supports pour répondre à des besoins spécifiques d’épargnants», fait valoir Patrick Leroy. La gamme de FCPE d’Agrica Epargne est par ailleurs gérée en accord avec sa politique d’investissement socialement responsable. «Nous avons volontairement choisi de ne pas faire labelliser «ISR» notre gamme car notre approche en matière de placement socialement responsable dépasse la seule gestion d’actifs, explique Patrick Leroy. Il s’agit d’une philosophie globale qui procède d’une politique d’entreprise socialement responsable mise en place depuis 2008 et à laquelle adhèrent tous les collaborateurs du groupe.» Simplicité, transparence, accompagnement dans la durée, satisfaction des clients… autant d’atouts qui ont valu à l’offre Epargne Salariale d’Agrica Epargne de se voir régulièrement primée par la presse spécialisée avec notamment le Label excellence 2012 et 2014 des «Dossiers de l’épargne».

Questions à... Patrick Leroy, Agrica epargne

Patrick Leroy, directeur général délégué
d’Agrica Epargne
Patrick Leroy

Patrick Leroy est depuis 2003 directeur général délégué d’Agrica Epargne, société de gestion de portefeuilles du groupe Agrica. Diplômé d’études supérieures en droits des affaires, il débute sa carrière en 1989 en tant que juriste au sein de la Caisse centrale de la mutualité sociale agricole. Il devient en 1993 responsable du département juridique et contentieux de l’Institution de prévoyance CCPMA. Il poursuit cette responsabilité au sein du groupe Agrica et ce dès sa création en 1997.


Quelles sont les spécificités de votre offre à destination des petites entreprises ?

Plus de 60 % de nos entreprises clientes ont moins de 10 salariés. Sur les 40 % restants, la moitié ont moins de 50 salariés. Nous avons donc conçu une offre dédiée, PEI et PERCOI, afin de permettre aux petites entreprises d’offrir à leurs salariés, à travers l’épargne salariale, un outil de rémunération et fidélisation tout en associant le chef d’entreprise au dispositif. Il s’agit de solutions faciles à mettre en place avec une parfaite maîtrise des coûts grâce à une approche tarifaire forfaitaire.

L’intéressement est-il adapté aux besoins des petites entreprises ?

Cet outil de fidélisation et de convergence des intérêts de l’employeur et des salariés n’est pas réservé aux grandes entreprises. L’intéressement est un outil remarquable pour les petites entreprises. En associant les salariés aux résultats et perspectives de l’entreprise, il favorise le dialogue social. Il permet également de dynamiser des équipes, d’accroître la productivité et donc de corriger d’éventuels dysfonctionnements au sein de l’entreprise. L’intéressement est par ailleurs très simple à mettre en place et peut l’être dès le 1er salarié. Notre réseau est très mobilisé sur le sujet. Nous communiquons également sur le supplément d’intéressement pour les entreprises ayant un accord d’intéressement ayant abouti aux versements de primes aux salariés.

L’organe de décision au sein de l’entreprise détermine librement le montant global du supplément d’intéressement. Cependant, le versement de ce supplément ne doit pas avoir pour effet de porter l’intéressement global ou individuel au-delà des plafonds légaux. Le supplément d’intéressement bénéficie de nombreux avantages. Il est soumis au même régime d’exonérations sociales que les sommes versées au titre de l’application de l’accord de base. Et pour atténuer le coût fiscal, le supplément d’intéressement bénéficie également de l’exonération d’impôt sur le revenu si versement des primes perçues sur un PEE ou un PERCO.