Epargne salariale

Expertise

Amundi Epargne Salariale & Retraite - Un credo : l’innovation d’usage, pour un accompagnement personnalisé et responsable

Les rencontres d'option finance - 17 Mars 2014 - Carole Leclercq

Pour que l’épargne salariale s’inscrive dans une démarche patrimoniale, Amundi ESR n’a de cesse de proposer des fonctionnalités novatrices et sur-mesure pour répondre aux besoins spécifiques du plus grand nombre. La stratégie est également axée sur un accompagnement pédagogique dans la durée aussi bien des entreprises que de leurs salariés.

Pierre Schereck, directeur épargne entreprise et ISR d’Amundi
Pierre Schereck

Convaincu dès l’origine de la nécessité de proposer un accompagnement personnalisé et novateur en épargne salariale, Amundi Epargne Salariale et Retraite (Amundi ESR) fait de «l’innovation d’usage» la pierre angulaire de sa stratégie. Le numéro un de l’épargne salariale en France, avec près de 40 milliards d’euros sous gestion et près de 90 000 entreprises clientes, capitalise pour cela sur les innovations technologiques déployées depuis de longues années par son teneur de compte, Amundi Tenue de Comptes. «Nous avons eu très tôt la conviction que l’usine du futur devait être totalement dématérialisée avec une gestion électronique des documents très poussée, ce qui était très novateur à l’époque, souligne Pierre Schereck, directeur ESR et ISR d’Amundi. Nous avons pour cela capitalisé sur l’exigence de performance industrielle imposée par l’actionnariat salarié, qui représente 50 % de nos encours et qui est pour Amundi un sujet stratégique.»

Un principe fort : «reçu à J, traité à J»

Aujourd’hui, 95 % des entreprises clientes d’Amundi Tenue de Comptes ont fait le choix des relevés d’épargne électroniques. «La dématérialisation est un outil très bien perçu par le salarié, car très réactif et rassurant», fait valoir Pierre Schereck. Les délais de traitement d’Amundi Tenue de Comptes, les plus courts du marché et certifiés par l’Afnor, participent à cette qualité de service. «Nos prestations s’appuient sur un principe fort : reçu à J, traité à J. Le salarié est donc informé par mail dès réception de toute demande d’information ou d’opération mais également de son traitement immédiat.»

Filiale à 100 % d’Amundi Group, Amundi Tenue de Comptes compte aujourd’hui 33 387 entreprises qui lui délèguent la gestion administrative de leurs dispositifs, soit 2,8 millions de comptes avec avoirs et 28,3 milliards d’euros conservés. La qualité de ses engagements est reconnue et confirmée depuis de nombreuses années. Soucieux d’enrichir régulièrement les prestations offertes aux entreprises et leurs salariés, Amundi Tenue de Comptes va prochainement leur proposer le téléchargement des justificatifs nécessaires aux cas de déblocages pour un envoi électronique de l’ensemble du dossier. «Chaque innovation d’usage vise à faire de l’épargne salariale une épargne conventionnelle», résume Pierre Schereck.

Un nouveau site toujours plus pédagogique et interactif

C’est dans cette optique que le site Internet d’Amundi ESR a été totalement refondu fin 2013, tant sur les contenus que sur l’ergonomie. «Expliquer de manière pédagogique l’épargne salariale est une responsabilité qui nous habite depuis toujours et que nous renforçons avec un site plus interactif et dynamique», explique Pierre Schereck. Egalement accessible depuis un smartphone, car imaginé en responsive design, ce nouvel outil propose notamment des vidéos claires et explicatives pour répondre aux idées reçues sur l’épargne salariale ; la vidéo est aussi le média choisi pour les résultats de la dernière enquête Amundi-TNS Sofres «Les jeunes actifs et la retraite». Un coach d’épargne en ligne accompagne les épargnants pour réaliser efficacement et rapidement leurs opérations. Le site propose également une foire aux questions interactive qui sera bientôt enrichie de manière dynamique par les questions les plus fréquemment posées au service client d’Amundi Tenue de Comptes.

Une offre financière innovante

L’accompagnement individualisé et innovant d’Amundi ESR se matérialise également par une offre exhaustive de FCPE, dont une gamme ISR, à même de répondre aux besoins des différents profils d’épargnants et régulièrement enrichie. Amundi ESR vient de remodeler sa gamme de fonds profilés en adoptant une approche flexible de convictions aussi bien pour le profil dynamique, avec Amundi Opportunités ESR, que le profil équilibré avec Amundi Patrimoine, ou prudent avec Amundi Harmonie ESR. «Cette nouvelle approche vise à répondre à une vraie mutation dans les attentes des salariés épargnants qui font désormais du risque la clé d’entrée de toute décision d’investissement», explique Pierre Schereck.
Par ailleurs, dans un contexte de taux bas et de marchés financiers devenus structurellement volatils, nous avons également adapté notre offre obligataire afin de proposer aux épargnants de nouvelles solutions. Dans cette optique, Amundi ESR propose un nouveau fonds obligataire, Amundi Obligaterme ESR, qui permet de prendre en compte ce nouvel environnement de taux et notamment le risque de remontée des taux à moyen terme.

ETI (entreprises de taille intermédiaire) et international, deux axes stratégiques
Ces innovations d’usage régulièrement enrichies permettent de proposer des solutions sur-mesure modulables à l’envie pour les grands comptes. Fort de ce savoir-faire, de son expertise en ingénierie sociale, mais également de la taille et de l’expérience de ses équipes commerciales, Amundi ESR fait aujourd’hui des entreprises de taille intermédiaire (ETI) un axe stratégique de développement. «Nous souhaitons leur proposer la même démarche personnalisée sur-mesure tout en capitalisant sur des process industrialisés à forte valeur ajoutée», explique Pierre Schereck. Amundi ESR, qui réalise déjà 25 % de son chiffre d’affaires à l’international au travers de l’actionnariat salarié des grands groupes français, met également l’accent sur sa croissance à l’international. «Nous élaborons une plateforme, qui dans le cadre de la directive européenne IRP, permettra aux grandes entreprises internationales d’homogénéiser et d’agréger leurs différents dispositifs de retraite par capitalisation pour mieux les valoriser et réduire leurs coûts», annonce Pierre Schereck. Cette offre, qui sera dans un premier temps proposée sur les six pays limitrophes de la France, devrait être opérationnelle courant 2014.

Questions à... Pierre Schereck, Amundi

Pierre Schereck, directeur épargne entreprise et ISR d’Amundi
Pierre Schereck

Pierre Schereck a pris en mars 2012 la responsabilité des solutions entreprises qui comprend la supervision de l’épargne salariale et retraite ainsi que le développement de l’activité avec les clients corporate des réseaux partenaires du groupe Amundi. Il est entré dans le groupe Crédit Lyonnais en 1988 (intégré depuis au Groupe Amundi), et a occupé depuis 2000 différentes fonctions au sein du pôle épargne salariale et retraite d’Amundi. De 2010 à 2012, il était responsable des activités d’épargne salariale et de la supervision du développement de l’investissement socialement responsable (ISR), ainsi que président d’IDEAM.

Les jeunes actifs peinent à appréhender l’épargne salariale comme une épargne conventionnelle. Comment les y aider ?

La dernière enquête Amundi-TNS Sofrès «Les jeunes actifs face à la retraite» démontre que les jeunes salariés âgés de 25 à 34 ans sont fortement préoccupés par leur future pension retraite et qu’ils sont conscients que leurs choix financiers d’aujourd’hui impacteront leur qualité de vie de demain. Mais dans les faits, ils sont très peu nombreux à préparer financièrement leur retraite et attendent de leur entreprise qu’elle les accompagne dans cette démarche. Pour ce faire, l’entreprise doit être en mesure, dès l’embauche, de faire prendre conscience à ses jeunes salariés de l’importance d’une approche patrimoniale, car plus un salarié épargne tôt et progressivement, plus la constitution de son capital retraite est indolore. Nous avons donc la responsabilité d’accompagner les entreprises pour que leur démarche soit pédagogique et vécue sereinement. L’entreprise doit tout d’abord s’assurer de l’efficacité du dispositif proposé à ses salariés. Nous l’aidons donc à réaliser un bilan et si nécessaire à améliorer le dispositif. Nous mettons également désormais à la disposition des DRH une médiathèque de dossiers pédagogiques qu’ils peuvent intégrer à la carte sur l’Intranet de l’entreprise en fonction des besoins et attentes de leurs salariés.

Vous avez la double casquette épargne salariale et ISR. Pourquoi ?

La relation entre épargne salariale et ISR est tout à fait naturelle. L’un comme l’autre participe au développement de la politique sociale des entreprises. La conjonction des deux ne peut donc être que structurant. Nous constatons d’ailleurs aujourd’hui qu’un euro sur quatre placé en épargne salariale l’est sur un fonds socialement responsable ou solidaire et nous mettons tout en œuvre pour encourager les salariés à privilégier davantage ces supports. Là encore, il s’agit d’une conviction historique chez Amundi. Notre gamme Amundi Label composée de neuf FCPE socialement responsables est labellisée par le Comité intersyndical de l’épargne salariale (CIES) depuis 2002 et a été l’une des trois premières à l’être.