Finance durable

Dossier spécial

Finance durable

Option Finance - 19 juin 2020 - La rédaction d'Option Finance

Finance verte

Alors qu’en fin d’année dernière la nouvelle Commission européenne présidée par Ursula von der Leyen avait lancé son Pacte vert, manifestant ainsi sa volonté d’engager l’Europe dans un nouveau cycle plus vertueux en matière de croissance durable, la crise sanitaire et ses lourdes conséquences économiques et financières ont pu laisser craindre un recul en la matière. L’ambitieux plan de relance européen présenté fin mai dernier semble indiquer que cela ne sera pas le cas. En proposant pour la première fois aux pays de l’Union une mutualisation de la dette, il vise à leur donner les moyens de financer une relance qui passe aussi par la transition écologique. Une volonté manifestée également par le gouvernement français dans le cadre du dernier projet de loi de finances rectificative, qui conditionne certaines de ses aides à des engagements «verts». Mais les pouvoirs publics ne sont pas les seuls à s’engager dans cette voie. Depuis plusieurs années, les acteurs de la finance, dans les entreprises comme sur les marchés, se sont emparés du sujet et continuent d’innover, en ne se cantonnant plus aux seuls enjeux climatiques. Les marchés du financement bancaire et obligataire offrent ainsi désormais des produits s’inscrivant dans un cadre ESG plus large, tandis que les investisseurs s’intéressent à de nouvelles questions environnementales, comme la biodiversité.