Gestion d'actifs

Classes d'actifs : analyses et perspectives

Gestion passive

Funds Magazine - 7 mai 2020

Après une collecte de 100 milliards d’euros en 2019, le marché des ETF européens a battu un nouveau record avec 923 milliards d’euros d’encours. Le marché fait toujours la part belle aux actions mais les ETF obligataires ont bénéficié de flux très dynamiques ainsi que les ETF ESG sur lesquels se concentre aujourd’hui l’innovation.

Depuis vingt ans, le marché des ETF n’a cessé de se développer en France, révolutionnant l’industrie de la gestion d’actifs. L’an dernier, il a progressé de 40 %, porté par la hausse générale des marchés et une collecte dynamique. Au fil des années, l’offre proposée à la clientèle française s’est étoffée avec l’arrivée de nouveaux acteurs, principalement des Anglo-Saxons qui se taillent la part du lion en matière de collecte.

> Lire la parole d'expert «Les ETF sur indices responsables : un investissement résilient dans le contexte de marché actuel»

En 2019, les ETF obligataires ont enregistré une de leurs meilleures années avec 54,2 milliards d’euros de souscriptions sur le marché français, une tendance positive qui se vérifie également au niveau mondial avec un record d’encours atteint sur cette classe d’actifs qui s’explique par la simplicité qu’apportent les fonds indiciels cotés face à la complexité du marché obligataire.

Autre tendance de fonds, pour répondre à la demande croissante des investisseurs, le développement des ETF ESG s’accélère. Ces produits répliquent un indice auquel a été appliqué un filtre extra-financier (exclusions sectorielles, ajustement des pondérations en fonction de la note ESG ou des émissions de carbone, etc.). Cependant, le niveau des encours reste encore très faible puisqu’ils représentent moins de 4 % du marché des ETF européens début 2020. Ils sont perçus par les fournisseurs comme un vrai relais de croissance : en 2019, les ETF ESG ont attiré 16,5 milliards d’euros de flux, soit quatre fois plus que l’année précédente, portant l’encours sous gestion total à 30,5 milliards d’euros, soit un quasi-doublement en un an.

> Lire la parole d'expert «Une gamme d’ETF physiques et synthétiques qui permet d’offrir la meilleure synthèse de la réplication indicielle»

Autre relais de croissance mais qui tarde plus à se matérialiser, la conquête du retail. A la différence des Etats-Unis, le marché européen des ETF est très tourné vers la clientèle institutionnelle (80 % des encours). Les fournisseurs d’ETF estiment cependant que la dynamique serait forte sur cette clientèle attirée par les caractéristiques de transparence, de simplicité d’utilisation et de faibles frais des ETF. 

Croissance des encours des ETF/ETP ESG à fin février 2020