Dossiers

Marché

Bourse vs private equity : concurrence ou convergence ?

Option Droit & Affaires - 8 janvier 2020 - Houda El Boudrari

Private Equity

Si l’essor spectaculaire du non-coté ces dernières années présente une menace sérieuse pour l’attractivité des marchés financiers, une complémentarité subsiste entre les deux types d’actionnariat. La Bourse reste un vivier intéressant de PtoP et l’ultime relais des fonds d’investissement pour une sortie en IPO.

Les fonds de private equity vont-ils remplacer la Bourse ? La question est régulièrement soulevée ces derniers mois à l’aune du développement insolent de l’industrie du non-coté, qui vole de record en record tandis que l’atrophie des marchés financiers et leur volatilité détournent les candidats aux IPO et alimentent un flux constant de retraits de cote. Aux Etats-Unis, la désertification de la Bourse est carrément jugée alarmante avec la division par plus de deux du nombre d’entreprises cotées en 20 ans. Une tendance si lourde que l’économiste Patrick Artus, de Natixis, se demandait dans une note parue en 2018 si le capitalisme américain serait «bientôt complètement non coté». D’après le dernier rapport mondial de Bain&Cie sur le private equity, les entreprises américaines accompagnées par les actionnaires du capital-investissement ont doublé en 10 ans pour atteindre près de 8 000 sociétés en portefeuille, soit deux fois plus que les entreprises cotées. Ce qui illustre bien le mouvement de vases communicants entre une Bourse boudée par les entrepreneurs et l’engouement sans précédent pour les fonds de private equity. Ces derniers sont à la tête de quelque 2 000 milliards de dollars de «dry powder» à investir dans les quatre prochaines années. Ce montant, déjà plus que vertigineux, est à doubler quand on prend en compte l’effet de levier des montages LBO. Autant dire que cet afflux de liquidité des investisseurs privés qui déroulent le tapis rouge aux entreprises réduit drastiquement l’intérêt d’une cotation avec ce qu’elle représente comme contraintes et aléas.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner