Dossiers

Entretien avec François Bayrou, haut-commissaire au Plan

"La dette pour l'investissement oui; la dette pour le fonctionnement non"

Option Droit et Affaires - 5 mars 2021 - Propos recueillis par Emmanuelle Serrano

Nommé le 3 septembre 2020 haut-commissaire au Plan par le président de la République, François Bayrou, président du MoDem et maire de Pau, fait le point pour Option Droit & Affaires sur la mission qui lui a été confiée : animer et coordonner les travaux de planification et de réflexion prospective conduits pour le compte de l’Etat et éclairer les choix des pouvoirs publics au regard des enjeux démographiques, économiques, sociaux, environnementaux, sanitaires, technologiques et culturels.

Vous avez le souhait de rétablir la « philosophie d’origine » de cette fonction de haut-commissaire au Plan dont le premier titulaire a été Jean Monnet en 1946. Quelle résonance cette philosophie trouve-t-elle dans la situation actuelle ?

La philosophie à l’origine du plan est d’une brûlante actualité. Nous venons de vérifier pendant l’épidémie de Covid-19 que notre pays n’était pas du tout préparé dans certains secteurs ou trop peu dans d’autres. Pendant cette période, les faiblesses de l’économie et de l’industrie française que nous connaissons sont apparues d’autant plus criantes. Nous avons dû faire face à des menaces de pénurie sur des produits pharmaceutiques. Et nous voyons actuellement les difficultés rencontrées dans le monde du vaccin.

La France se voyait comme un pays à l’avant-garde, en pointe, notamment dans le domaine médical et le domaine pharmaceutique ainsi que dans beaucoup d’autres secteurs mais elle a découvert ses faiblesses. En même temps, nous avons constaté la fragilité de notre société, même si elle a bénéficié d’un contrat social puissant et généreux. Mais il n’y a pas de contrat social qui tienne sans un socle économique productif, agricole, industriel et avec des services capables d’assumer le soutien financier. Il faut donc corriger ces faiblesses et partir à la reconquête. C’est un travail essentiel et colossal dans lequel une institution totalement indépendante de l’administration comme la nôtre, organisée en un petit commando de réflexion, peut faire apparaître des enjeux, des philosophies et des calendriers pour mener à bien cette action.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner