Dossiers

Entretien avec Arnaud Marion, CEO de Marion & Partners Ltd

«La gouvernance d’une entreprise est très importante, elle doit non seulement être représentative de l’actionnariat mais aussi éviter l’entre soi.»

Option Droit & Affaires - Mars 2019 - Propos recueillis par Coralie Bach

Manager de transition bien connu des acteurs du restructuring, Arnaud Marion revient, pour Option Droit & Affaires, sur son expérience et sa vision du retournement.

Arnaud Marion, CEO de Marion & Partners Ltd © M. Toussaint
Marion & Partners Ltd

Vous êtes intervenu auprès de nombreuses sociétés. Quel est à ce jour le dossier dont vous êtes le plus fier ?

Le prochain certainement ! J’ai eu la chance de travailler sur 285 dossiers différents et de diriger plus de 40 entreprises. Chaque dossier est une nouvelle aventure, avec des actionnaires, des salariés, des représentants syndicaux, des élus politiques, des territoires, et souvent aussi des difficultés, des drames sociaux, des enjeux... Un dossier est marquant non par la fierté qu’il donne mais par son enjeu territorial, humain et économique.

Dans un passé récent, deux dossiers ont été particulièrement marquants pour moi. Doux, bien sûr, avec un dépôt de bilan très médiatisé juste après une alternance politique en 2012, un enjeu territorial hors du commun en Bretagne, avec 4 000 salariés concernés, 500 éleveurs bretons, une dette colossale d’un milliard d’euros, et une lente glissade depuis 10 ans malgré des atouts remarquables comme les marques Doux et Père Dodu. Il fallait résister à la tempête médiatique, à tous les détracteurs, et à tous ceux qui voulaient dépecer le groupe. Nous devions présenter au tribunal de commerce une issue pour le plus de salariés possible, après un été difficile en 2012 avec la liquidation du pôle frais, et les bases d’un redressement sur l’export et le pôle élaboré. La guerre était bien sûre et avant tout à l’extérieur, compte tenu du prix des matières premières et des évolutions de parité monétaire.

Plus récemment, je citerais Smovengo avec le redressement de Velib’ Métropole. Ce dossier est particulier dès lors qu’il n’y avait ni dette ni...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner