Dossiers

Table ronde

Restructuring : à l’aube d’une année charnière

Option Droit & Affaires - Mars 2019 - Propos recueillis par Coralie Bach, Marie-Stéphanie Servos et Gilles Lambert

De gauche à droite, debouts : Nicolas de Germay, associé fondateur, Alandia Industries ; Philippe Hery, associé, EY France De gauche à droite, assis : Florence Achir, associée, Ségur Avocats ; Hélène Bourbouloux, administrateur judiciaire, associée fondatrice, FHB ; Philippe Dubois, associé, De Pardieu Brocas Maffei.

Alors que le dernier trimestre 2018 marque une reprise des défaillances d’entreprises, et que l’environnement législatif est en pleine évolution (loi Pacte, directive européenne, ordonnance Macron), cinq experts partagent leurs expériences et leur analyse du marché du restructuring.

Le contexte économique

Hélène Bourbouloux, administrateur judiciaire, associée fondatrice de FHB
FHB

Hélène Bourbouloux, administrateur judiciaire, associée fondatrice de FHB : En tant qu’administrateur judiciaire, nous ressentons en général les tendances après les investisseurs et les conseils. Néanmoins, nous avons bien constaté une inflexion avant la rentrée de septembre 2018, donc avant le mouvement des Gilets jaunes.

La première alerte, selon nous, vient du fait que les secteurs les plus touchés par cette inflexion sont des secteurs que nous ne voyions plus depuis dix ans. Il s’agit par exemple du BTP, lequel concentre un certain nombre de PME en défaillance. Ce sont des entreprises employant plus de 100 personnes, qui vont en procédure collective sans solution en conciliation, ce qui est relativement rare aujourd’hui. Ce secteur fait surtout les frais d’un problème conjoncturel. Mais nous voyons aussi de grosses sociétés en lien avec le BTP présenter des difficultés…

Deuxième alerte de cette année 2018 : les LBO sont à nouveau sous tensions. Il y a beaucoup de liquidités sur les marchés ces dernières années, nous nous trouvons donc dans une phase d’ajustement de ces LBO.

Philippe Dubois, associé, De Pardieu Brocas Maffei
De Pardieu Brocas Maffei

Philippe Dubois, associé, De Pardieu Brocas Maffei : Certes il y a toujours des LBO, peut-être moins qu’il y a quelques années, et il y a aussi des sociétés qui ne sont pas sous LBO mais qui ont des difficultés d’exploitation.

Hélène Bourbouloux : Enfin, le secteur du retail n’en finit pas de se restructurer. Cela nous mène bien sûr à la crise des Gilets jaunes, qui a évidemment eu un impact assez fort,...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner