Droit & Affaires

Comptabilité

Le récent statut d’expert-comptable en entreprise

Option Finance - 2 juillet 2021 - IAE Lyon

ESG

Depuis 2019, la loi Pacte a introduit un nouveau statut d’expert-comptable en entreprise accessible aux salariés en entreprise titulaires du diplôme d’expertise comptable (DEC).

Par Eric Tort, professeur des universités associé à l’IAE Lyon, docteur HDR en sciences de gestion, expert-comptable en entreprise

Plus précisément, l’article 36 de la loi Pacte n° 2019-486 a rétabli l’article 13 de l’ordonnance du 19 septembre 1945 portant institution de l’Ordre des experts-comptables et réglementant le titre et la profession d’expert-comptable1. Nous reprenons ci-après les principales dispositions prévues par l’article 13 précité concernant le statut d’expert-comptable en entreprise.

En vertu de cet article, les salariés des entités non inscrites au tableau de l’Ordre des experts-comptables peuvent solliciter, auprès du conseil régional de l’Ordre de leur domicile, leur inscription au tableau en tant qu’expert-comptable en entreprise après accord écrit de l’employeur et sous certaines conditions fixées par l’article 3.

Article 3 de l’ordonnance de 1945 relatives aux conditions requises pour être inscrit au tableau de l’Ordre en qualité d’expert-comptable

Jouir de ses droits civils ; n’avoir subi aucune condamnation criminelle ou correctionnelle de nature à entacher son honorabilité et notamment aucune condamnation comportant l’interdiction du droit de gérer et d’administrer les sociétés ; être titulaire du diplôme français d’expertise comptable ou répondre aux conditions prévues aux articles 26 ou 27 ; présenter les garanties de moralité jugées nécessaires par le conseil de l’Ordre.

Le dossier de demande d’inscription au tableau de l’Ordre doit comprendre notamment l’attestation de l’employeur autorisant le salarié à pouvoir être inscrit au tableau en tant qu’expert-comptable en entreprise.

Les titulaires du DEC en entreprise, dont le conseil régional aura accepté l’inscription au tableau, pourront se prévaloir du titre d’« expert-comptable en entreprise » (art. 13 V). En revanche, ils ne sont pas membres de l’Ordre (art. 13 II).

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner