Entreprise & Expertise

Comptabilité

Les nouvelles dispositions applicables à l’information financière électronique des sociétés cotées

Option Finance - 2 avril 2021 - Groupe Y NEXIA Paris

Dans le cadre de la directive transparence (2013/50/EU), l’ESMA a introduit l’obligation d’un format unique de reporting électronique, l’ESEF (european single electronic format)

Par Lionel Escaffre, professeur à l’Université d’Angers, commissaire aux comptes associé Groupe Y NEXIA Paris

Dans le cadre de la directive transparence (2013/50/EU), l’ESMA (Autorité européenne des marchés financiers) impose prochainement aux émetteurs des marchés qu’elle régule l’utilisation d’un standard unique de dématérialisation de leurs états financiers. Plus précisément, les sociétés cotées sur un marché réglementé au sein de l’Union européenne doivent publier, à partir de 2021, leur rapport financier annuel sous ce format numérique unique et comparable .HTML (european single electronic format). Pour les états financiers consolidés en IFRS, les émetteurs sont tenus d’ajouter une extension .XBRL (eXtensible Business Reporting Language). Le rapprochement du .HTML et du .XBRL est appelé iXBRL et permet de combiner les avantages des données balisées lisibles informatiquement par une machine qui pourra traiter les données comptables selon un algorithme d’intelligence artificielle avec un format de rapport financier lisible par un investisseur personne physique. Le balisage .XBRL est fondé sur une taxinomie (référentiel arborescent utilisé pour classifier les informations financières) afin de convertir l’information lisible par un être humain en une information lisible par un algorithme. La taxinomie retenue pour l’ESEF repose sur la taxinomie IFRS élaborée par le normalisateur international et adaptée aux principales configurations informatiques existantes dans le monde.

La date prévue initialement était le 1er janvier 2020 mais la situation sanitaire et les derniers ajustements numériques rendus nécessaires pour certains émetteurs ont généré la possibilité de reporter le dispositif aux exercices ouverts au 1er janvier 2021 (1).

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner