Entreprise & Expertise

Comptabilité

Planification et suivi budgétaires : exemple d’outils

Option Finance - 7 janvier 2019 - Eric Tort

Budget

En ce début d’année, nous revenons ici sur deux techniques de planification et de suivi budgétaires avec la flexibilisation des budgets (ajustement) et la méthode du budget base zéro (BBZ).

Par Eric Tort, professeur des universités associé à l’IAE Lyon, docteur HDR en sciences de gestion, diplômé d’expertise comptable

1. Remise en cause systématique des budgets : budget base zéro (BBZ)

Parmi les techniques d’élaboration budgétaire, il existe la méthode du budget base zéro (BBZ) dont l’origine remonte aux années 1960-1970 chez Texas Instruments (Etats-Unis)1. La démarche consiste à solliciter les responsables pour l’élaboration des budgets, en leur demandant de faire abstraction des données passées c’est-à-dire les dépenses et les enveloppes budgétaires. Autrement dit, il y a, en quelque sorte, remise à zéro des budgets avec la nécessité pour chaque responsable de justifier les prévisions de dépenses qu’il envisage d’inscrire au budget N+1. D’un point de vue méthodologique, la démarche suit globalement deux étapes principales comprenant :

– en premier lieu, le recensement des besoins prévisionnels en ressources de chaque centre de responsabilité ;

– en deuxième lieu, la hiérarchisation des besoins exprimés en fonction des priorités et de l’enveloppe budgétaire globale disponible.

En définitive, la méthode BBZ présente l’avantage de limiter les pratiques de reconduction automatique des budgets d’un exercice sur l’autre en rendant les départements, responsables de leur propre budget avec justification, chaque année, des inscriptions effectuées. Son utilisation est particulièrement appropriée dans les entreprises du secteur tertiaire ou dans les fonctions support au sein desquelles les objectifs sont difficilement quantifiables. Remarque : les économies réalisées lors de la mise en place ne sont pas forcément reproductibles chaque année.

2. Flexibilisation des budgets : ajustement des données prévisionnelles

Dans le cadre du suivi budgétaire, la flexibilisation du budget peut être pertinente en cas de variation substantielle du niveau d’activité prévu. A cet égard, il pourra être utile d’ajuster les données budgétées par rapport à la réalité. En pratique, la technique...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner