Entreprise & Expertise

L'actualité juridique en bref

L’attrait de la France auprès des investisseurs internationaux : voilà une occasion de se réjouir et d’espérer !

Option Finance - 2 décembre 2020

France, Investissements étrangers

En 2019, la France est devenue la première destination des investissements internationaux en Europe notamment grâce à un arsenal juridique et fiscal favorable. Des raisons à la fois conjoncturelles et structurelles laissent penser que la France devrait conforter cette pole position.


    Par Benoît Charrière-Bournazel, associé, DS Avocats


 

 

Le Brexit contribue au détrônement du Royaume-Uni au profit de pays comme la France notamment dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique et de la finance. Nombreux sont les investisseurs hors de l’Union européenne qui préfèrent investir en Europe continentale, et particulièrement en France, pour accéder au marché unique et ainsi bénéficier du libre transfert des biens et des personnes.

Malgré les effets négatifs de la crise sanitaire du Covid-19, la France parvient à sortir son épingle du jeu grâce au plan massif mis en place par le gouvernement pour soutenir les entreprises en France. Ce plan compte parmi les plus ambitieux des pays développés en ce qu’il comprend des mesures de financement, le recours au chômage partiel, des aides fiscales telles que reports de paiement et crédits d’impôt.

Les réformes structurelles, elles aussi, portent leurs fruits si bien que notre arsenal juridique et fiscal est devenu un atout pour attirer les investisseurs internationaux. En droit du travail, les ordonnances Macron du 22 septembre 2017 simplifient les règles permettant ainsi de rassurer les investisseurs internationaux dans leurs relations avec des salariés français.

En droit des sociétés, la loi Pacte du 23 mai 2019 favorise le développement des entreprises en simplifiant leurs règles de fonctionnement, en facilitant les relations avec les salariés et en les rapprochant du secteur de la recherche.

En droit de l’environnement, un décret du 8 avril 2020 renforce les pouvoirs...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner