La lettre d'Option Droit & Affaires

Focus

Juristes, comment faire rimer communication et efficacité

Lettre Option Droit & Affaires - 11 février 2015 - Gabriel Mikulfka

Par la force des choses, l’évolution de la place du droit dans l’entreprise est incontestable sur les quinze dernières années. Il n’en demeure pas moins que sa perception par les non-juristes demeure un sujet important et sensible pour les directions juridiques. Sécuriser les projets sans les émasculer, favoriser les interactions avec les opérationnels sans s’imposer, créer un esprit de corps entre juristes sans favoriser des comportements de clan : autant de défis qui réclament des qualités et des compétences que ni les facultés de droit ni les écoles des barreaux ne cultivent véritablement. Des moyens existent pourtant, développés dans des entreprises de toutes tailles, avec ou sans moyens particuliers.

S’il est une entreprise française qui peut se targuer d’être leader en matière de communication interne de sa direction juridique, c’est bien Total, qui peut sans doute viser le prix de l’antériorité. Car c’est en 1977 que Juridix, la revue de la direction juridique de Total, fut publiée pour la première fois. Juridix est un bel objet d’édition, publié en français et en anglais, deux fois par an, à 2 000 exemplaires pour sa seule version papier. «Ecrite par des juristes, elle s’adresse aux opérationnels et collègues sur le terrain dans les 130 pays du groupe», explique Philippe Marchandise, directeur juridique et des affaires publiques du siège de la société à Bruxelles et par ailleurs directeur de la rédaction de la publication. Et de poursuivre : «Dès le départ, les objectifs ont été de parler un langage non juridique, transnational aux opérationnels pour les informer, les alerter et les aider à affronter les risques juridiques des dossiers et les accompagner dans leurs relations contractuelles avec les tiers.» La publication occupe une place centrale dans le dispositif de communication de la direction juridique, à côté des séminaires et autres matinées d’études consacrés à la formation permanente.

Avoir le courage de cerner ses objectifs et donc ses faiblesses avant de réfléchir aux outils

Mais aussi concrets et utiles soient-ils, les outils ne doivent pas faire oublier les objectifs. «La communication interne d’une direction juridique doit faciliter ses interventions en favorisant sa saisine et ainsi bien pouvoir jouer son rôle», fait remarquer Patrick Bignon, l’un...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner