La lettre d'Option Droit & Affaires

Focus

Cybersécurité des cabinets d’avocats : un critère de choix pour les clients ?

Lettre Option Droit & Affaires - 15 novembre 2017 - Aurélia Gervais

Les systèmes informatiques des cabinets conservent des données extrêmement confidentielles. Plusieurs affaires de piratage ont d’ailleurs été relayées dans la presse récemment. Dans ce contexte, les clients ont-ils fait de la cybersécurité un critère essentiel pour choisir leur conseil ?

Xavier Norlain, co-managing partner, DLA piper
Patrick Ramon, secrétaire général, August Debouzy

Les cyberattaques représentent une menace de plus en plus forte pour les entreprises. Selon un sondage réalisé par Opinionway pour le Club des experts de la sécurité de l’information et du numérique (Cesin), 80 % des entreprises interrogées ont été victimes d’une cyberattaque en 2016. Et les cabinets d’avocats ne sont pas épargnés. La preuve en est : l’affaire, dite des «paradise papers», née à la suite d’une fuite des données du cabinet d’affaires Appleby, ou encore l’attaque par le ransomware Petya de DLA Piper, à Madrid, cet été, qui s'est ensuite répandue au sein des différents bureaux. Ces affaires viennent rappeler l’importance de la cybersécurité pour les cabinets d’avocats. Pour autant, les clients sont-ils conscients de cet enjeu ? Quelle importance accordent-ils à ce critère lors du choix de leur conseil ?

Une prise de conscience progressive

La réponse varie fortement selon la typologie de clientèle. «Certains de nos clients, notamment ceux du secteur de l’aéronautique et de la défense, veulent depuis longtemps savoir comment nos systèmes informatiques sont organisés, explique Xavier Norlain, co-managing partner du bureau parisien de DLA Piper. Ils disposent, en effet, de données industrielles particulièrement sensibles, que ce soit sur des sujets de propriété intellectuelle ou sur des opérations M&A, pour lesquelles la confidentialité est extrêmement forte.» Les sociétés de secteurs sensibles ou stratégiques, comme la sécurité, la défense, ou les nouvelles technologies, sont par nature très vigilantes...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner