La lettre d'Option Droit & Affaires

Focus

Contract manager : une valeur ajoutée difficilement quantifiable

Lettre Option Droit & Affaires - 16 septembre 2015 - Delphine Iweins

Dans un environnement marqué par des acteurs de plus en plus nombreux et diversifiés, le monde économique s’avère en pleine mutation et très concurrentiel. Face à ce constat, le contract manager s’impose comme un acteur quasi incontournable, sécurisant et optimisant des cycles contractuels complexes. Pourtant, sa valeur ajoutée ne fait pas encore l’unanimité auprès des dirigeants. Un calcul économique réel par le biais d’outils de performance serait-il la solution pour les convaincre ?

Afin d’être parfaitement compétitives, les entreprises voient émerger de nouvelles fonctions plus polyvalentes ayant, notamment, pour responsabilité de sécuriser leurs intérêts. Le recrutement d’un contract manager au sein d’une entreprise s’inscrit dans une nouvelle configuration des moyens de gestion de ses engagements et de ses relations contractuelles avec ses clients. D’ailleurs, selon une étude, publiée en juin dernier (ODA 265) par l’Association française du contract management (AFCM), l’Ecole européenne de contract management (E2CM) et Legal Suite, près de 70 % de ces professionnels travaillent dans d’importants groupes industriels. 82 % des sondés sont, effectivement, issus d’entreprises de plus de 1 000 salariés, d’un chiffre d’affaires entre 1 et 10 milliards d’euros.

Une valeur ajoutée stratégique non quantifiable

La polyvalence du contract manager, dont le profil n’est pas inévitablement celui d’un juriste, favorise le rapprochement entre la direction juridique et les fonctions plus business de l’entreprise. «Le contract manager se veut être un outil de pilotage pour la performance de l’entreprise», insiste Régis Mahieu, contract manager et avocat, durant la 5e journée du management juridique. 56 % des personnes interrogées lors de l’enquête de l’AFCM ont déclaré gérer des projets de plus de 10 millions d’euros. Généralement seul acteur présent tout au long du cycle des contrats, le contract manager est le relais entre les équipes dédiées aux phases de négociations et celles chargées de leurs exécutions. «C’est...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner