La lettre d'Option Droit & Affaires

Focus

Legaltech et intelligence artificielle : quel avenir dans le monde juridique ?

Lettre Option Droit & Affaires - 25 janvier 2017 - Sarah Bougandoura

Le secteur juridique est confronté depuis plusieurs années à d’importantes évolutions numériques proposant des services de plus en plus performants. L’étude menée par Day One, intitulée «Droit et digital : réalité et prospective», analyse l’activité de 140 start-up dans 12 pays, sur 4 continents et relaye l’impact des nouvelles technologies sur le marché du droit.

Les legaltechs ont déjà pris place dans la vie des professionnels du droit leur permettant de faciliter et d’accélérer certaines tâches. Historiquement, le premier volet touché concerne le partage d’information. Des start-up proposent par exemple aux juristes des moteurs de recherche performants avec une possibilité de rechercher en «langage naturel», autrement dit des moteurs de recherche qui comprennent une question posée avec des mots courants, ou qui présentent les résultats de manière argumentée. Un deuxième segment, actuellement en plein développement, porte sur la production de documents juridiques, à l’image de jeunes pousses comme Rocket Lawyer, Captain Contrat ou SnapTerms.

Si elles ne mettent pas nécessairement en œuvre des techniques d’intelligence artificielle, celles-ci se développent de plus en plus. Une start-up détecte par exemple les erreurs manifestes de rédaction. Ce volet évolue d’ailleurs en vue de créer davantage d’interactivité avec la mise en place de «chatbots» : un système permettant de répondre aux questions les plus récurrentes par le biais d’une automatisation des données.

Aiguiller les stratégies

Mais le service en vue le plus prometteur est celui d’aide à la décision. Il consiste en une analyse des données statistiques concernant des décisions de justice antérieures. «L’aide à la décision est le point clé, déclare Olivier Chaduteau, associé fondateur de Day One. Elle permet d’affiner le conseil relayé au client en amont, par exemple, d’un contentieux.»

Concrètement, d’une...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner