La lettre d'Option Droit & Affaires

Actualité

Dernière Minute

Lettre Option Droit & Affaires - 30 avril 2014 - Florent Le Quintrec

Le groupe Alstom a annoncé mercredi avoir choisi d’étudier l’offre de General Electric (GE) pour la cession de sa branche Energie.

Plusieurs conseils sur les offres de rachat d’Alstom

Le groupe Alstom a annoncé mercredi avoir choisi d’étudier l’offre de General Electric (GE) pour la cession de sa branche Energie. Le géant américain propose un prix de 12,35 milliards d’euros, représentant une valeur d’entreprise de 11,4 milliards d’euros, soit 12,2 fois l’Ebit 2012/2013. Alstom précise qu’il se donne jusqu’à la fin du mois de mai pour un examen approfondi de l’offre de GE en tenant compte des intérêts des différentes parties prenantes, y compris l’Etat français avec qui il restera en liaison. Si l’offre était retenue, elle serait soumise à l’approbation des actionnaires, conformément au code Afep-Medef. Bouygues, actionnaire du groupe à 29%, soutiendra la recommandation du conseil d’administration. Le groupe souligne qu’il ne sollicitera pas d’autres offres pendant cette période mais se réserve le droit de répondre à des offres non sollicitées et d’entrer en discussion avec des mieux-disants. S’il devait retenir une autre offre, Alstom s’est engagé à verser à GE un break up fee représentant 1,5% du prix d’acquisition. Il ajoute avoir pris connaissance de la marque d’intérêt du groupe allemand Siemens, qui proposerait notamment un échange d’actif. Il lui assurera un accès équitable à l’information pour lui permettre de déposer une offre ferme. Si le conseil d’administration d’Alstom et Bouygues penchent davantage pour l’offre de GE, l’Etat français a donné ses faveurs à Sie...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner