La lettre d'Option Droit & Affaires

Actualités

Tous les deals de la semaine

Lettre Option Droit & Affaires - 6 décembre 2017 - Aurélia Gervais

Private equity, fusions-acquisitions et droit général des affaires, suivez les grands dossiers de la semaine.

Droit général des affaires

Latham et White sur l’émission d’Oceane de Maisons du Monde

Maisons du Monde lance une émission d’Oceane d’un montant de 200 millions d’euros. Dans le détail, la valeur nominale unitaire des obligations est fixée à 48,78 euros, faisant apparaître une prime de 42,5 % par rapport au cours de référence de l’action Maisons du Monde sur le marché réglementé d’Euronext Paris. Les obligations seront remboursées le 6 décembre 2023 et porteront intérêt à 0,125 %. Les Oceane, qui ont fait l’objet d’un placement privé auprès d’investisseurs institutionnels, seront admises aux négociations sur le marché Euronext Access d’Euronext Paris. Le syndicat bancaire est conduit par Citi en tant que coordinateur global et avec Crédit Agricole CIB en tant que chef de file et teneur de livre associé. Le produit net de l’émission des Oceane sera utilisé pour rembourser partiellement son prêt à terme d’un montant de 250 millions d’euros. L’enseigne d’ameublement et de décoration anticipe une croissance de ses ventes d’environ 15 % cette année par rapport à 2016 et confirme l’ouverture de 25 magasins. Latham & Watkins a conseillé Maisons du Monde avec Thomas Margenet-Baudry, associé, et Thibault Meynier en marchés de capitaux ; Olivia Rauch-Ravisé, associée, et Thomas Claudel en fiscal. White & Case a épaulé le syndicat bancaire avec Thomas Le Vert et Séverin Robillard, associés, Tatiana Uskova et Charles Linel en marché de capitaux ; Alexandre Ippolito, associé, et Guillaume Keusch en fiscal.

Private equity

Quatre cabinets sur l’acquisition de l’immeuble O2 par Infrared Capital Partners

Infrared Capital Partners acquiert les titres de la société propriétaire de l’immeuble O2, situé au 2 rue Sarah Bernhardt à Asnières-sur-Seine (92), auprès de fonds gérés par The Carlyle Group. L’immeuble O2, actuellement loué à six locataires représentant 41 % des surfaces de bureaux, développe une surface utile de 23 236 m². Il possède un restaurant interentreprises ainsi que 417 emplacements de stationnement. L’immeuble est situé à la sortie du RER C «Les Grésillons», une station qui va prochainement accueillir la ligne 15 dans le cadre du projet du Grand Paris. L’acquisition d’O2 permet à Infrared Capital Partners de poursuivre son développement sur le marché de bureau francilien, en se concentrant sur l’acquisition d’actifs dans des environnements qui vont bénéficier du Grand Paris. Clifford Chance a conseillé The Carlyle Group avec Alexandre Couturier, associé, Anne-Sophie Plé, counsel, Gabriel Dalarun et Marianne Sajus sur les aspects transactionnels ; Eric Davoudet, associé, et Jitka Susankova, counsel, en fiscal. Il était également conseillé par l’étude des Notaires Associés de Meudon. Gide a épaulé Infrared Capital Partners avec Nicolas Planchot, associé, Aurore du Marais et Marie Pastier. Racine l’a également assisté avec Fabrice Rymarz, associé, Aude Gary et Quentin Cournot en fiscal. Paul Hastings est intervenu sur les aspects de financement avec Jean-Louis Martin, associé, David Bensimon et Quentin Jobard. Infrared Capital Partners était également conseillé par l’étude Le Breton & Associés.

Neptune et DTMV sur la levée de fonds de Liegey Muller Pons

Spécialisée dans la stratégie électorale, la start-up Liegey Muller Pons boucle son premier tour de table de 4 millions d’euros auprès d’Odyssée Venture et Kima Ventures – le fonds d’investissement de Xavier Niel – et d’un investisseur privé allemand. Créée en 2013 par Guillaume Liegey, Arthur Muller et Vincent Pons, la start-up propose un logiciel d’analyse combinant les données sociodémographiques avec un modèle prédictif, afin de comprendre les enjeux d’un territoire et d’analyser l’opinion publique locale. Avec ce premier tour de table, Liegey Muller Pons souhaite se développer en Europe, notamment en Allemagne, en Italie et en Espagne. Neptune a épaulé Liegey Muller Pons avec Patrick Douin, associé. Duclos, Thorne, Mollet-Viéville & Associés a assisté les investisseurs avec Arnaud Vanbremeersch, associé.

Quatre cabinets sur le LBO de Premista

Premista, spécialisé dans le regroupement de crédits, réalise son premier LBO aux côtés d’Abénex qui prend une participation minoritaire. Basée à Nancy et née à l’issue de la fusion entre Centrale Finances et Vegalis Finances en 2015, Premista est spécialisée en regroupement de crédits et produits d’assurance associés (emprunt, prévoyance, vie). L’entreprise compte aujourd’hui près de 300 collaborateurs et s’appuie sur un réseau de 200 mandataires d’intermédiaires en opérations de banque. Elle a généré un volume de crédits de 500 millions d’euros en 2017. McDermott Will & Emery a épaulé Abénex avec Grégoire Andrieux et Diana Hund, associés, Marie-Muriel Barthelet et Claire Barra en corporate ; Pierre-Arnoux Mayoly, associé, et Benjamin Briand en financement ; Jilali Maazouz, associé, Ludovic Berges et Audrey Auzanneau en social. Arsene Taxand l’a également conseillé avec Alexandre Rocchi, associé, et Virginie Leprizé en fiscal. Juri’Act a accompagné les managers de Premista avec Murielle Thirion, associée. Hogan Lovells a représenté les banques avec Sabine Bironneau, associée, Claire Fruchet et Alexandre Salem en financement.

Fusions-acquisitions

Allen et Desfilis sur le partenariat entre Crédit Mutuel Arkéa et Mandarine Gestion

Le Crédit Mutuel Arkéa conclut un partenariat capitalistique et commercial avec Mandarine Gestion. Celui-ci se traduit notamment par l’entrée d’Arkéa Investment Services, filiale du Crédit Mutuel Arkéa, au capital de Mandarine Gestion à hauteur de 15 %, aux côtés des actionnaires minoritaires de Mandarine Gestion. Crédit Mutuel Arkéa, qui regroupe 9 000 salariés et 3,9 millions de clients, a réalisé un résultat net de 336 millions d’euros en 2016, contre 296 millions d’euros l’année précédente. Cette alliance permettra à Arkéa Investment Services et Mandarine Gestion de développer des synergies commerciales et opérationnelles. Allen & Overy a conseillé Crédit Mutuel Arkéa, avec Jean-Claude Rivalland, associé, et Raphaël Bloch en corporate ; Brice Henry, associé, et Dounia Mansour sur les aspects réglementaires. Desfilis a épaulé Mandarine Gestion avec Frédéric Pinet, associé, et Jennifer Nicolaï.

Quatre cabinets sur l’acquisition d’ACE Crédit par Financière CEP

Compagnie Européenne de Crédit, filiale de courtage crédit du groupe Financière CEP, effectue l’acquisition d’ACE Crédit, le réseau d’agences spécialisé dans le courtage en crédit immobilier, auprès de Joël Boumendil, son fondateur, et d’Edrip, actionnaire minoritaire. Créée en 1995, ACE Crédit bénéficie d’un réseau de quinze succursales en Ile-de-France, et d’un réseau franchisé d’un peu plus de soixante implantations sur l’ensemble du territoire. Employant 300 collaborateurs, il a réalisé un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros en 2016. De son côté, Financière CEP, détenue par le fonds JC Flowers & Co. aux côtés de CHG Participations, la holding du fondateur Hubert Guillard, est constituée de deux pôles de courtage, Cbp Group et Compagnie Européenne de Crédit. Cette dernière, qui correspond à l’activité de courtage crédit du groupe, s’est développée depuis fin 2015 par l’acquisition de Ceprima, Empruntis, et Immoprêt. Avec cette quatrième acquisition, Compagnie Européenne de Crédit a pour objectif de devenir le leader du courtage crédit immobilier en France, avec un volume de crédits distribués de plus de 10 milliards d’euros et une part de marché d’environ 13 %. Freshfields Bruckhaus Deringer a conseillé Financière Holding CEP et Compagnie Européenne de Crédit avec Nicolas Barberis, associé, Julien Rebibo, counsel, et Mathieu Rétiveau en corporate ; Stéphanie Corbière, associée, Gabriel Glover-Bondeau et Sarah Marguerie en financement. De Pardieu Brocas Maffei les a également épaulés avec Nadine Gelli, associée, en fiscal. LL Berg a assisté les cédants avec Olivier Abergel, Gaëlle Quillivic, associés, et Julien Carrascosa en corporate. Delaby & Dorison les a également conseillés, avec Emmanuel Delaby, associé, Romain Hantz en fiscal.

Cinq cabinets sur le rapprochement de La Financière de l’Echiquier et Primonial

Primonial, contrôlé par Bridgepoint, et La Financière de l’Echiquier concluent un partenariat stratégique, à l’issue duquel, Primonial prend une participation de 40 % de La Financière de l’Echiquier, devenant ainsi un actionnaire de référence aux côtés des actionnaires fondateurs majoritaires, Didier Le Menestrel et Christian Gueugnier.
La Financière de l’Echiquier se porte par ailleurs acquéreur des activités de gestion d’actifs financiers de Primonial : AltaRocca Asset Management et Stamina Asset Management (regroupées actuellement sous la marque Primonial Investment Managers). Les prêteurs de Primonial sont Ares Capital, Bank of Ireland et SMBC. Avec cette opération, La Financière de l’Echiquier et Primonial créent ensemble un leader français et européen de l’asset management à destination d’une clientèle de particuliers et d’institutionnels. La Financière de L’Echiquier gérera désormais plus de 10 milliards d’euros d’actifs. Mayer Brown a conseillé Primonial avec Patrick Teboul, associé, Maud Bischoff, counsel, et Julien Léris en financement ; Jean-François Louit, associé, et Marion Bruère en corporate. DLA Piper l’a également épaulé avec Michel Frieh, associé, Matthieu Lampel, counsel, et Paul Bévierre en M&A ; Edouard Sarrazin, associé, et Julien Farhi en concurrence ; Fabrice Armand, associé, et Dibril Sako sur les aspects réglementaires. EY Société d’Avocats l’a également assisté, avec Lionel Benant, associé, Benjamin Pique et Abdallah Ziouche en fiscal. Clifford Chance a représenté les prêteurs de Primonial avec Thierry Arachtingi, associé, Gilles Podeur, counsel, Maroussia Cuny et Nina Yoshida ; Gilles Lebreton, associé, en corporate. Sygna Partners a conseillé La Financière de l’Echiquier avec Antoine Benech et Sabine Larmonier, associés, et Daphné Moreau.

Quatre cabinets sur l’acquisition d’Aricent par Altran

Altran, spécialiste du conseil en ingénierie et des services de R&D, vient de conclure, via sa filiale américaine Altran US, un accord définitif pour l’acquisition d’Aricent, spécialisé dans les services de design et d’ingénierie dans le domaine du digital. L’acquisition est réalisée auprès d’un groupe d’investisseurs, mené par KKR, pour une valeur d’entreprise totale de 2 milliards de dollars (1,68 milliard d’euros). Altran a obtenu l’ensemble des financements nécessaires à la réalisation de l’opération, qui devraient être refinancés en partie par une augmentation de capital de 750 millions d’euros avec maintien du droit préférentiel de souscription. Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, Goldman Sachs International et Morgan Stanley sont intervenus en qualité de conseils financiers et se sont engagés à financer la totalité du prix d’acquisition. Les actionnaires de référence d’Altran, Apax Partners et les deux fondateurs, qui détiennent respectivement 8,4 % et 2,8 % du capital et ensemble 16,6 % des droits de vote, ont confirmé leur entier soutien à l’opération. Spécialisé dans le conseil en innovation et en ingénierie avancée, Altran accompagne ses clients sur l’intégralité de la chaîne de valeur du cycle de vie d’un projet, de l’idée à l’industrialisation. En 2016, il a réalisé un chiffre d’affaires de 2,12 milliards d’euros. Il compte désormais plus de 30 000 collaborateurs dans plus de 20 pays. Basé en Californie, Aricent propose des services de design et d’ingénierie pour permettre à ses clients d’accélérer la commercialisation de leurs produits, d’adapter leurs produits phares à la transition numérique et de créer de nouvelles sources de revenus. En 2016, il a réalisé un chiffre d’affaires de 687 millions de dollars, et compte environ 10 500 salariés. Ensemble, Altran et Aricent bénéficieront de près de 44 000 collaborateurs dans une trentaine de pays et réaliseront près de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Sullivan & Cromwell a accompagné Altran avec Olivier de Vilmorin, associé, Arnaud Berdou et Jérôme Vincent en corporate ; Nicolas de Boynes, associé, Marie-Aimée Delaisi, Alexis Madec et Jérôme Rueda en fiscal ; Patrick Bonvarlet, of counsel, et Catherine Naroz en financement ; Seela Apaya-Gadabaya, european counsel, Nicolas Karmin et Patrick Loiseau en marché de capitaux. Flichy Grangé Avocats a géré les aspects sociaux avec Joël Grangé et Florence Aubonnet, associés. Fidal a aussi assisté Altran avec Jérôme Talleux et Jean-David Parent, associés, en fiscal. Les banques de financement étaient assistées à Paris par Latham & Watkins. Simpson Thacher & Bartlett a assisté KKR et Aricent.