Les rencontres d'experts

Expertise - RSM

La maîtrise des tiers : appuyez-vous sur le digital

Option Droit & Affaires - 12 avril 2019

Compliance

Entrée en vigueur le 1er juin 2017, la loi Sapin II, impose, parmi les huit mesures à déployer, la mise en place de procédures d’évaluation de la situation des clients, fournisseurs de premier rang et intermédiaires au regard de la cartographie des risques1. Dès lors, le champ à couvrir est particulièrement large et cette mesure demeure une des plus complexes à mettre en œuvre pour les entreprises concernées. Des défis à relever impactant l’entreprise dans son ensemble.

L’enjeu principal est donc de construire un ensemble de vérifications opérationnelles permettant d’apprécier l’intégrité des tiers avec lesquels une relation d’affaires est envisagée ou entretenue. Il faut également tenir compte de la pluralité des acteurs concernés au sein de l’entreprise : les opérationnels, la fonction conformité et la gouvernance. Et enjeu supplémentaire, cette mesure impacte les relations d’affaires existantes, tout autant que celles en cours de formation. Les volumes associés peuvent être très significatifs. Dès lors, les approches outillées pourront s’avérer nécessaires, et la diversité des enjeux à couvrir impose de recourir le plus souvent à un assemblage de solutions en architecture ouverte plutôt qu’à un seul outil.

Automatiser l’évaluation du risque

Pour discriminer a priori les niveaux de risques associés à chaque tiers, il apparaît de fait pertinent de proposer une méthode permettant d’établir un score de risque spécifique à ces thématiques. Elle devra être automatisée selon des critères objectifs et cohérents avec...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner