Communauté financière

Formation

Goldman Sachs et l’Essec au chevet des PME

Option Finance - 27 novembre 2020 - Thomas Feat

Goldman Sachs vient de lancer en France, en partenariat avec l’Essec, un programme de formation managériale à destination des dirigeants de PME. Au Royaume-Uni, plus de 1 000 entreprises ont d’ores et déjà participé à ce cursus.

Renforcer les compétences des dirigeants de petites entreprises françaises pour leur permettre de doper la croissance de leur entreprise, c’est l’objectif que s’est fixé Goldman Sachs, qui vient de lancer dans l’Hexagone, par le biais de sa fondation et en partenariat avec l’Essec, un programme de formation managériale intitulé «10 000 small businesses». «Cette initiative est mise en place à un moment décisif pour notre économie et, dans un contexte européen marqué par l’après-Brexit, celle-ci témoigne de notre attachement particulier à la France, explique Pierre Hudry, responsable des activités françaises de la banque américaine. Le programme est conçu pour des entrepreneurs dont les projets de croissance sont ambitieux et dont les sociétés seront le fer de lance de la reprise et de la création d’emplois post-Covid.» 

Si la banque, plus coutumière des grandes entreprises, dément toute intention de créer des synergies d’affaires avec les sociétés visées, la question peut se poser à plus long terme. En effet, aux Etats-Unis, plus de 10 000 PME ont bénéficié de ce cursus depuis son déploiement en 2010, dont certaines ont atteint une taille suffisamment importante pour intégrer les portefeuilles de l’établissement…

Au Royaume-Uni, un programme de formation multi-sectoriel

Au Royaume-Uni, plus de 1 400 dirigeants d’entreprise ont participé au programme «10 000 small businesses» depuis son lancement en 2010. Celles-ci évoluent dans une multitude de secteurs, de la construction (6 %) à la communication (16 %), en passant par la distribution (7 %), l’industrie (16 %), les sciences (16 %) et les services administratifs (8 %). «Le programme français sera lui aussi représentatif de la diversité économique du pays», promet Pierre Hurdy.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner