Communauté financière

Stéphane Ray, responsable des paiements innovants et de l’open banking chez Accenture

«Il faut s’attendre à d’autres rapprochements dans le secteur européen des paiements.»

Option Finance - 19 Octobre 2020 - Arnaud Lefebvre

Le spécialiste italien des paiements électroniques Nexi et son concurrent SIA, lui aussi italien, ont récemment annoncé leur projet de fusion. Cette opération, qui vise à constituer le groupe leader en matière de cartes de paiement gérées en Europe continentale, est-elle à placer sur le même plan que le rapprochement entre Worldline et Ingenico, officialisé en février dernier ?

Les deux transactions présentent certes quelques différences, notamment en termes de taille (le chiffre d’affaires du nouvel ensemble est de 1,8 milliard d’euros pour Nexi/Sia, contre 5,3 milliards pour Worldline/Ingenico). Pour autant, elles s’inscrivent exactement dans la même lignée. Depuis plusieurs années déjà, l’industrie mondiale des paiements est en effet engagée dans une vague de consolidation, qui s’était par exemple traduite l’an dernier par trois deals d’une valeur globale de près de 100 milliards de dollars : rachat de l’américain First Data par son compatriote Fiserv, du britannique WorldPay par l’américain FIS, et de TSYS par Global Payments aux Etats-Unis. Avec les opérations lancées par Nexi et Worldline, ce mouvement ne fait que s’amplifier en Europe. Et il ne devrait pas s’arrêter là. 


Pour quelles raisons ?

A l’image de la directive révisée sur les services de paiement dite DSP 2 en Europe, les nouvelles réglementations adoptées dans le monde impliquent pour les entreprises de cette industrie des investissements onéreux (par exemple, pour renforcer la sécurité des paiements) et peuvent mettre sous pression les modèles de revenus (notamment en limitant les commissions d’interchange). La facture est d’autant plus élevée que l’univers des paiements connaît actuellement des évolutions technologiques d’ampleur, marquées par exemple par l’avènement des paiements instantanés et de solutions de règlement digitales… Pour ne pas être dépassées par la concurrence, ces sociétés sont...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner