Communauté financière

Finances publiques

L’AFT boucle une syndication record

Option Finance - 05 Juin 2020 - Arnaud Lefebvre

Quatre mois après avoir procédé à une émission d’une durée de 32 ans par le biais d’une syndication, l’Agence France Trésor vient de réutiliser cette technique pour un placement à 20 ans. L’opération a attiré près de 400 investisseurs, du jamais-vu !

«Je n’avais jamais vu un tel livre d’ordres au regard de son montant et du nombre d’investisseurs ayant manifesté l’intention de souscrire à l’opération !», se réjouit Anthony Requin. En lançant le 27 mai dernier une nouvelle souche d’obligations assimilables du Trésor (OAT) d’une maturité de 20 ans, le directeur général de l’Agence France Trésor ne s’attendait pas à recevoir un tel accueil du marché. Pour son emprunt de 7 milliards d’euros, l’institution chargée de pourvoir au besoin de trésorerie de l’Etat a en effet attiré une demande totale de 51 milliards d’euros auprès d’environ 400 investisseurs, des niveaux records. 

Des besoins en hausse

Ce succès ne doit rien au hasard. «Dans le cadre de la deuxième loi de finances rectificative pour 2020 adoptée fin avril, la taille de notre programme d’émissions de moyen et long terme nettes des rachats a été portée à 245 milliards d’euros pour cette année, contre 205 milliards prévus initialement, rappelle Anthony Requin. Dans ce contexte, nous avons consulté nos partenaires bancaires, les spécialistes en valeurs du Trésor (SVT), afin d’identifier les solutions qui s’offraient à nous pour l’exécuter dans les meilleures conditions qui soient pour le contribuable.» En parallèle d’une augmentation de la taille des adjudications réalisées chaque mois par l’AFT, une option s’est vite dégagée. «Beaucoup de nos clients, investisseurs comme établissements bancaires en quête d’actifs de qualité pour satisfaire leurs ratios de liquidité réglementaires, nous avaient fait part de leur intérêt pour une OAT d’une maturité de 20 ans», explique Arnaud Lengelé, director au sein de l’équipe fixed income de Deutsche Bank. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Communication financière

Des semestriels sous haute surveillance

Bruno de Moura Fernandes, économiste pour l’Europe de l’Ouest chez Coface

«L’économie française ne retrouvera pas son niveau d’avant-crise avant fin 2021»

Interview - Marc Lhermitte, associé chez EY

«La crise va impacter les investissements étrangers en France»