Communauté financière

Organisation

L’audit mise sur le «capital féminin»

Option finance - 1 décembre 2014 - Olivia Dufour

Audit

L’audit est un métier contraignant mais gérable pour les femmes, à condition de savoir s’organiser. La solution pourrait venir de la digitalisation !

L’audit se féminise. En tout cas à la base, car au fur et à mesure que l’on grimpe les échelons, les talents féminins s’évaporent. Chez Ernst&Young on affiche 20 % d’associées en France, ce qui correspond à peu près à la moyenne dans les cabinets, tandis que du côté de PwC on se vante d’en avoir 23 %. D’une manière générale, les embauches sont équilibrées, c’est ensuite que ça se complique. Faut-il en déduire que le métier est difficile pour une femme ? «L’audit est une profession aux horaires exigeants, qui impose des déplacements, ainsi que la nécessité de développer une clientèle ; autant de contraintes qui compliquent la vie mais ne sont pas insurmontables, confie Brigitte Dubois, PDG d’Exco Loire. Et puis le temps durant lequel il faut concilier vie familiale et accession à des fonctions à responsabilité dure dix ans sur une carrière de quarante ans.» C’est donc sur cette période qu’il faut concentrer les efforts. «Le tout est de parvenir à faire accepter une organisation un peu nouvelle en misant sur la compétence et la confiance : oui, le travail sera fait, mais dans un timing que nous allons respecter ensemble», explique Marie-Cécile Moinier, associée BM&A. J’ai été recrutée par BM&A alors que j’étais enceinte et sur le point d’accoucher, parce que l’associé qui m’a embauchée avait confiance. Cela se met en place dans le temps.»

Le développement du e-working

Jeanne Boillet, associée audit, EY
Jeanne Boillet

Pour résoudre la question de la maternité, qui est la principale difficulté pratique, les firmes internationales concentrent leurs efforts sur...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Interview - Sarah N’Sondé, responsable de l’analyse sectorielle, Coface

«La décélération de l’activité concerne tant les Etats-Unis que l’Asie et l’Europe»

Interview – Gaétan Rougevin-Baville, chief operating officer, Meero

«Une entreprise de la French Tech peut aujourd’hui rayonner internationalement depuis Paris.»