Communauté financière

Bilan

Les 50 qui ont fait l'actualité en 2016 : Institutions et Associations

Option Finance - 2 janvier 2017 - La rédaction d'Option Finance

AFG - Jean-Louis Laurens promeut la gestion d’actifs française à l’international

Jean-Louis Laurens, AFG
AFG

Après avoir travaillé près de trente ans dans la gestion d’actifs dont dernièrement sept ans comme associé-gérant de Rothschild & Cie Gestion, Jean-Louis Laurens aurait pu décider de pleinement profi ter de sa retraite en 2016. Mais il a fi salement préféré relever un nouveau défi en acceptant le rôle d’ambassadeur de la gestion d’actifs à l’international au sein de l’Association française de la gestion fi nancière (AFG).
Annoncé en octobre dernier à la suite des résultats du groupe de travail Frog (French Routes and Opportunities Garden), constitué par l’association aux côtés de l’AMF, pour améliorer la compétitivité de la place, ce nouveau poste vise à renforcer le dispositif de promotion internationale de la gestion d’actifs française. Jean-Louis Laurens a d’ores et déjà une feuille de route bien remplie puisqu’après avoir échangé avec les dirigeants de sociétés de gestion françaises pour recueillir leurs difficultés et attentes en matière de commercialisation des fonds à l’international, il ira à la rencontre des grands investisseurs et acheteurs de fonds en Europe pour mieux les familiariser avec les atouts de la gestion française.

A.S.

Agence France Trésor - Anthony Requin préserve la soutenabilité de la dette publique

Anthony Requin, Agence France Trésor
Agence France Trésor

A la tête de l’Agence France Trésor (AFT) depuis vingt mois, Anthony Requin a connu deux années extrêmement porteuses sur les marchés financiers. Ainsi, après avoir contribué à faire emprunter l’Etat à des conditions historiquement favorables en 2015, il a vu le coût d’emprunt tomber à un nouveau plancher l’année dernière. Bénéficiant en grande partie de l’appui indirect de la Banque centrale européenne qui, en rachetant des obligations souveraines, a fait plonger les rendements offerts par les émetteurs, l’AFT a emprunté à moyen et long termes au taux moyen de 0,37 %, contre 0,63 % un an plus tôt et 1,31 % en 2014. A cela s’ajoute un autre motif de satisfaction pour le directeur général de l’AFT : près de 93 % des investisseurs souscrivant des titres de l’Etat français se sont déclarés «satisfaits» ou «très satisfaits» du fonctionnement de ce marché en 2016.

A.L.

AMF - Franck Guiader se mobilise au sujet des fintechs

Franck Guiader, AMF
AMF

Constatant la montée en puissance des jeunes sociétés technologiques, l’AMF a décidé de leur consacrer une nouvelle division baptisée Fintech, Innovation et Compétitivité. Elle en a confié la direction, en mai dernier, à Franck Guiader, jusqu’alors directeur de la division gestion d’actifs de l’AMF. Après avoir suivi pendant près de cinq ans, les sujets réglementaires au sein de cette institution, il va désormais accompagner les innovations dans la gestion d’actifs et poursuivre les réflexions liées à la compétitivité de la place de Paris. Aux côtés d’une trentaine de collaborateurs chargés de participer à cette nouvelle division, Franck Guiader a, en seulement six mois, déjà rencontré une cinquantaine de porteurs de projets dans l’univers des fintechs et échangé avec une centaine d’interlocuteurs (sociétés de gestion, cabinets de conseils, avocats…). Il a pour ambition de favoriser l’innovation en France tout en lui assurant un cadre réglementaire. Dans ce contexte, il devrait veiller à la mise en place de règles de proportionnalité pour les fintechs, en tenant compte de la taille plus réduite de ces start-up, et dévoiler un cadre entourant l’usage qu’elles font des données et de leur service de conseil automatisé. 

A.S.   

Banque de France - Emmanuelle Trichet réforme le marché des titres de créances négociables

Emmanuelle Trichet, Banque de France
Banque de France

A l’occasion du trente-et-unième anniversaire de leur création, les titres de créances négociables (TCN) ont subi une cure de jouvence. Emmanuelle Trichet, chef du service des titres de créances négociables au sein de la Banque de France, a en effet présenté la réforme très attendue de ce marché en mai dernier, près de deux ans après le début des réflexions menées par la place de Paris. Alors que ce chantier visait notamment à faciliter l’accès aux TCN pour les ETI, les avancées en la matière sont limitées, le principal changement apporté dans ce domaine reposant sur la faculté pour l’entreprise de solliciter une notation de la part de n’importe quelle agence de rating agréée par le régulateur européen (Esma), et non plus seulement de quatre agences identifiées. En revanche, la réforme pourrait permettre d’attirer davantage d’émetteurs étrangers, renforçant ainsi l’attractivité de la place. Les titres d’une échéance inférieure à un an – les certificats de dépôt pour les établissements de crédit et les billets de trésorerie pour les autres entreprises – ont été regroupés en une seule catégorie baptisée «negotiable European commercial papers» (NEU CP), ce qui est censé renforcer leur lisibilité à l’international. En outre, les emprunteurs peuvent désormais rédiger leur documentation financière dans une langue usuelle en matière financière autre que le français.

A.L.

Haut Conseil du commissariat aux comptes - Christine Guéguen renoue avec la comptabilité

Christine Guéguen, Haut Conseil du commissariat aux comptes
Haut Conseil du commissariat aux comptes

Présidente du Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) depuis le 1er janvier 2016, Christine Guéguen a pris la tête d’une institution dont les responsabilités et les pouvoirs ont été singulièrement accrus par la réforme européenne de l’audit. Cette magistrate, également ancienne élève de l’Ecole nationale des impôts, a commencé sa carrière comme juge à Sens puis à Auxerre, avant de rejoindre la COB (devenue AMF) en 1995. En mars 1999, elle est nommée conseiller référendaire à la Chambre commerciale, économique et financière de la Cour de cassation. Parallèlement, elle devient membre du Conseil national de la comptabilité et du Comité de la réglementation comptable et rapporteur au sein de la Commission pour la transparence financière de la vie politique. En juin 2008, elle est nommée sous-directrice du droit économique à la Direction des affaires civiles et du sceau. En décembre 2010, Christine Guéguen rejoint l’AMF en qualité de conseiller auprès de la Commission des sanctions et chef du service de l’instruction et du contentieux des sanctions, fonctions qu’elle a occupées jusqu’à sa nomination en qualité d’avocat général près la Cour de cassation à l’automne 2014.

O.D.

IASB - Françoise Flores poursuit la réfl exion sur les normes comptables

Après avoir passé dix ans au board de l'IASB, Philippe Danjou, ancien directeur des affaires comptables de l'AMF, a cédé sa place le 29 novembre dernier à Françoise Flores pour un mandat de cinq ans à partir du 1er janvier 2017. La France avait présenté plusieurs candidats, dont Gilles Hengoat, directeur national audit de Grant Thornton, et Patrick Parent, directeur des affaires comptables de l'AMF. Après vingt-trois ans d'expérience dans des sociétés cotées et non cotées, Françoise Flores a intégré Mazars en tant que spécialiste des normes IFRS en 2002. Nommée en 2004 à l'Efrag, le comité européen d'approbation des normes IFRS, elle en a pris la présidence en 2010. Elle arrive à l'IASB à un moment où le normalisateur élabore la très controversée norme sur les assurances.


ISR - Nicole Notat prend les commandes du comité du label public

Nicole Notat, ISR
ISR

Depuis 2016, les fonds ISR peuvent voir leur méthode d’investissement validée par des labels publics. Les ministères des Finances et de l’Environnement ont en effet respectivement lancé le label public ISR et le label TEEC (Transition énergétique et écologique pour le climat). Souhaitant encore améliorer la démarche de certification, le ministère des Finances a même décidé de constituer un comité du label public ISR. En novembre dernier, la présidence de ce dernier a ainsi été confiée à Nicole Notat. L’ex-secrétaire générale de la CFDT et actuelle présidente de l’agence de notation extra-financière Vigeo Eiris aura pour mission de proposer au gouvernement des évolutions dans le cahier des charges d’attribution du label public ISR. A mi-novembre, une soixantaine de fonds disposaient déjà de ce label public. Le bilan était à cette date moins important pour le label TEEC qui concernait néanmoins une dizaine de fonds.

A.S.

Ministère de l’Economie et des Finances - Odile Renaud-Basso prend la tête du Trésor

Odile Renaud-Basso, Ministère de l’Economie et des Finances
Ministère de l’Economie et des Finances

Si le ministère de l’Economie et des Finances à Bercy est souvent qualifié de forteresse, il ne l’est plus pour les femmes ! Odile Renaud-Basso est en effet la première d’entre elles à avoir été nommée en juin dernier directrice générale du Trésor, l’un des postes les plus en vus de la haute fonction publique. C’est au sein de cette direction que cette énarque auditeur à la Cour des comptes a effectué une bonne partie de sa carrière, avant de travailler plusieurs années à la Commission européenne à Bruxelles, où elle a notamment été chef de cabinet adjoint du président du Conseil européen Herman Van Rompuy. Appelée en 2012 par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault pour devenir directrice de cabinet adjointe, elle passera un an et demi à Matignon avant de rejoindre la Caisse des dépôts comme directrice générale adjointe. Cette expérience à la fois internationale et politique va lui être utile pour gérer les dossiers du Trésor, en particulier les négociations dans le cadre du Brexit. Elle l’a aussi convaincue de la nécessité de communiquer davantage sur des sujets économiques et financiers de plus en plus complexes, en s’appuyant sur l’expertise de son administration. 

V.N.

Place de Paris - Ross McInnes défend les atouts de la France

Ross McInnes, Place de Paris
Place de Paris

Promouvoir la France auprès des investisseurs et des entreprises actuellement basés à Londres : telle est la mission dont a été chargé par Manuel Valls en novembre dernier Ross McInnes. De nationalité franco-australienne, le président de Safran, fin connaisseur par ailleurs du monde financier, a été nommé ambassadeur du guichet unique inauguré en novembre dernier. Résultant d’un partenariat entre l’Etat, la région Ile-de-France et la Ville de Paris, ce guichet permet de proposer aux entreprises et investisseurs étrangers un interlocuteur unique, susceptible de faciliter leurs démarches à Paris et en Ile-de-France. Alors que plusieurs grandes villes d’Europe continentale espèrent attirer à elles tous ceux désireux de quitter Londres suite au Brexit, Paris a encore fort à faire pour convaincre de son attractivité. L’instabilité fiscale, illustrée encore récemment par les allers-retours sur la fiscalité des actions gratuites ou la taxe sur les transactions financières, reste en effet un frein majeur.   

V.N.

Découvrez les 50 personnalités de l'année

Cliquez pour découvrir le détail

Entreprises

Asset Management

Banques

Institutions et Associations

Avocats

Société financière

Private Equity