Communauté financière

Evénement

Quelle sera l’opération financière de l’année 2021 ?

Option Finance - 2 juillet 2021 - Thomas Feat

Le Club des Trente décernera ce mardi 6 juillet son 21e Prix de la meilleure opération financière de l’année. Pour cette édition, le club, qui réunit les directeurs financiers de grands groupes, a nominé six dossiers : quatre dans la catégorie « fusions-acquisitions » et deux dans la catégorie « financements ».

Comme chaque année depuis 2001, le Club des Trente s’apprête à décerner son Prix de la meilleure opération financière, dont Option Finance est partenaire aux côtés de HEC Paris, Deloitte, Mazars, Cleary Gottlieb, Brandford Griffith et Les Echos. En 2020, deux entreprises avaient été récompensées : Loxam pour le rachat de Raminent et la Française des Jeux pour son introduction sur Euronext Paris. Pour cette vingt-et-unième édition, six dossiers sur les douze originellement reçus ont été présélectionnés. Alors que, l’an dernier, le marché français et le marché international des fusions-acquisitions ont été extrêmement dynamiques malgré la crise sanitaire, quatre entreprises sont nominées pour des fusions et/ou opérations de croissance externe stratégiques et d’ampleur. Des opérations qui ont pour point commun d’être transfrontalières. Dans la catégorie financement, les deux opérations en lice portent sur un refinancement d’acquisition et la mise en place d’un financement ESG inédit sur le segment obligataire.


M&A - LVMH se renforce dans la haute joaillerie avec le rachat de Tiffany

En janvier 2021, LVMH a finalisé, avec l’acquisition de Tiffany, l’opération de croissance externe la plus importante de l’histoire du luxe, d’un montant de 16 milliards d’euros. En devenant le nouveau propriétaire de l’emblématique maison de haute joaillerie new-yorkaise, le groupe français s’est imposé comme le leader mondial du segment montres et joaillerie tout en renforçant considérablement sa présence aux Etats-Unis et au Japon.

  • Conseils financiers : Citigroup, JP Morgan, Centerview Partners, Goldman Sachs

Particularités de l’opération

  • Lors de l’accord de fusion signé en novembre 2019 par l’acquéreur et sa cible, le prix d’acquisition était de 135 dollars par action payable en numéraire. Mais conséquence directe de la crise sanitaire et de son incidence négative sur les résultats de Tiffany, LVMH s’est efforcé de renégocier à la baisse ce prix. Les négociations houleuses ont donné lieu à une bataille juridique et ont même failli déboucher sur un abandon pur et simple de l’opération en septembre 2020. In fine, LVMH et Tiffany se sont entendus, et le prix dégagé lors de la signature de l’accord de fusion est ressorti à 131,5 dollars par action.

M&A - La fusion de PSA et Fiat Chrysler donne naissance à un géant de l’automobile

PSA a réussi en 2020 là où Renault avait...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Patrick Leroy, directeur général délégué d’Agrica Epargne, et Florence Bihour Frezal, directrice de la stratégie ISR, des opérations commerciales et communication.

L’épargne salariale et retraite, un outil de croissance sociale et économique de l’entreprise