Communauté financière

Stratégie

Une direction financière à la loupe : Atalian

Option Finance - 12 janvier 2015 - Arnaud Lefebvre

Directions financières, Organisation

Opérant dans des activités générant de faibles marges, comme les services de nettoyage et de sécurité, Atalian accorde une attention renforcée à l’évolution de sa rentabilité. Cette vigilance se traduit notamment, pour la fonction finance, par une gestion extrêmement fine du poste clients. Le fait que la société soit présente sur le marché obligataire depuis 2012 l’a également amenée à améliorer son reporting.

Figurant au rang des prérogatives de Loïc Evrard, directeur général en charge des finances d’Atalian (1,274 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2013), la stratégie de croissance externe laisse à ce dernier peu de temps pour souffler. Après avoir bouclé en octobre dernier une prise de participation majoritaire dans une société française évoluant notamment dans la performance énergétique, huit mois après le rachat d’une entreprise en Turquie, le groupe spécialisé dans le multiservice (propreté, accueil, assistance aéroportuaire, sécurité, entretien des espaces verts, etc.) prospecte actuellement en Asie. Ces opérations s’inscrivent dans une longue tradition d’acquisitions pour Atalian, qui en a réalisé près de 200 au cours des 15 dernières années, tant en France qu’à l’étranger ! A l’origine domestique, le groupe est aujourd’hui présent dans une dizaine de pays, parmi lesquels la Belgique, le Luxembourg, la République tchèque et la Pologne.

Afin d’accompagner ce développement, l’organisation de la fonction finance a été adaptée. Au niveau local, celle-ci s’appuie sur deux directeurs administratifs et financiers régionaux, en charge de l’Europe centrale et du Maghreb pour l’un, et de l’Asie pour l’autre. Rattachés aux directeurs généraux ainsi que fonctionnellement à Loïc Evrard, ces responsables supervisent les contrôleurs de gestion et comptables présents dans les filiales. Depuis environ trois ans, les collaborateurs financiers locaux ont vu leurs attributions s’élargir....

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Interview - Sarah N’Sondé, responsable de l’analyse sectorielle, Coface

«La décélération de l’activité concerne tant les Etats-Unis que l’Asie et l’Europe»

Interview – Gaétan Rougevin-Baville, chief operating officer, Meero

«Une entreprise de la French Tech peut aujourd’hui rayonner internationalement depuis Paris.»