Financement des entreprises et Trésorerie

Actions

Accor sponsorise son programme d’ADR aux Etats-Unis

Option Finance - 7 avril 2015 - Guillaume Clément

ADR, Actions, OTC

Le groupe hôtelier supervise depuis le 2 mars dernier son programme d’actions américaines – American depositary receipts – alors que celui-ci était jusqu’alors opéré de manière indépendante par plusieurs banques. Une démarche peu contraignante, qui présente plusieurs intérêts… mais qui est peu répandue en France !

Sophie Stabile, directrice générale finances, Accor
Accor

C’est la première entreprise française à faire ce choix depuis Carrefour en mai 2011. Le groupe Accor vient de décider de sponsoriser son programme d’actions échangeables aux Etats-Unis (American depositary receipts ou ADR), qui était opéré depuis octobre 2008 par plusieurs banques de manière indépendante. «Nous avons pris cette décision suite à la forte croissance de la demande pour nos ADR l’an dernier», explique Sophie Stabile, directrice générale finances d’Accor. Le titre s’est en effet échangé plus de 30,5 millions de fois sur le marché de gré à gré aux Etats-Unis, soit trois fois plus qu’en 2013 !

Des bénéfices jusqu’alors réservés aux banques

Mais le groupe ne profitait pas directement de cette forte demande, puisque les bénéfices générés par les ADR non sponsorisés reviennent uniquement aux banques qui les émettent. «Nous nous rémunérons en facturant aux brokers quelques centimes pour chaque ADR que nous mettons à leur disposition, explique Benjamin Brisedou, responsable du marché des ADR pour la France chez Bank of New York Mellon. Plus la demande d’ADR augmente, plus nous en émettons, en contrepartie des actions ordinaires que les brokers américains achètent sur Euronext.» Ainsi, le nombre des titres d’Accor en circulation aux Etats-Unis est passé d’environ 3 millions en 2013 à près de 18 millions l’année dernière, soit 2,4 % du flottant du groupe, contre 0,5 % deux ans plus tôt. Pour capter une partie de cette manne, la direction financière du groupe a donc décidé de sponsoriser son programme, c’est-à-dire de...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner