Financement des entreprises et Trésorerie

Gestion de trésorerie

Bienvenue dans le monde de l’open banking

Option Finance - 13 novembre 2020 - Arnaud Lefebvre

Technologie

La crise sanitaire n’a pas stoppé l’innovation au sein des directions en charge de la trésorerie. Alors que certaines ont adapté leur organisation pour renforcer leur gestion du cash, d’autres poursuivent les expérimentations destinées à simplifier l’acte de paiement. Sous l’effet des évolutions tant réglementaires que technologiques, les banques commencent pour leur part à ouvrir l’accès à leurs systèmes informatiques via l’open banking. Avec, à la clé, des bénéfices immenses pour les entreprises en termes de pilotage financier.

En pleine relecture du projet de documentation financière concernant la mise en place d’une nouvelle ligne de crédit, un trésorier est alerté par un son émis par son ordinateur. Sur la page de son écran, il s’aperçoit que le solde du compte bancaire d’une filiale italienne du groupe vient tout juste de basculer en territoire négatif. A peine a-t-il le temps de valider l’offre de prise en charge de trois factures que lui propose instantanément un factor afin de combler ce découvert qu’une autre alerte résonne : le compte de la filiale allemande affiche à l’instant un solde créditeur de plusieurs dizaines de millions d’euros à la suite d’un virement émis par l’un de ses principaux clients. En l’espace d’une dizaine de secondes, et sans qu’il n’ait besoin d’effectuer la moindre manipulation, une nouvelle fenêtre s’affiche, faisant apparaître deux offres de dépôts à terme de deux établissements bancaires ainsi que quatre propositions de souscription de parts de fonds monétaires. En quelques clics, le trésorier alloue cet excédent sur trois des supports de placement suggérés par la machine, avant de reprendre tranquillement sa lecture.Rêve ou réalité ? Malgré les évolutions technologiques récentes, le quotidien des trésoriers est encore loin de ressembler à ce scénario de fiction. Mais ce dernier préfigure sans aucun doute leur mode de travail dans les années, voire dans les mois qui viennent, si une nouvelle tendance se confirme : celle de la «banque ouverte», dont les perspectives promettent de révolutionner leur métier.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi