Financement des entreprises et Trésorerie

Augmentation de capital

Cellectis choisit la flexibilité

Option Finance - 9 avril 2021 - Thomas Feat

Augmentation de capital

La biotech française Cellectis vient de mettre en place un programme d’émission d’actions étalé dans le temps sur le Nasdaq, appelé « At-The-Market ». D’un montant maximal de 125 millions de dollars, celui-ci va notamment permettre à l’entreprise de tirer parti d’éventuelles hausses de son cours de Bourse et d’émettre ses nouveaux titres au prix du marché.

Cellectis change son fusil d’épaule. Trois mois après avoir reporté une augmentation de capital aux Etats-Unis en raison de « mauvaises conditions de marché », la biotech spécialisée dans les immunothérapies, cotée sur Euronext Growth depuis 2007 et sur le Nasdaq Global Market depuis 2015, vient de mettre en place son premier programme « At-The-Market » (ATM) outre-Atlantique. « Ce programme d’émission d’actions nouvelles d’un montant maximal de 125 millions de dollars s’apparente à une equity line. Il va nous permettre de réaliser non pas une augmentation de capital ponctuelle, mais bien plusieurs dans le temps – en l’occurrence un peu plus de deux ans – et selon nos besoins de trésorerie, indique Eric Dutang, directeur administratif et financier de l’entreprise. A la différence toutefois d’une equity line, un ATM n’implique pas qu’un intermédiaire financier achète préalablement les titres à prix réduit puis les revende aux investisseurs. »

La biotech valorisée aujourd’hui 720 millions de dollars, qui cible en priorité des investisseurs américains – notamment des fonds spécialisés –, émettra des American Depository Shares (ADS), des titres de propriété libellés en dollars et à parité exacte avec ses actions. « Le recours aux ADS est indispensable car beaucoup de fonds américains ne peuvent pas acheter des titres libellés en euros, souligne Eric Dutang. En revanche, rien n’empêche des investisseurs européens ou asiatiques d’acquérir des ADS. »

Une commission relativement faible

La société a choisi l’ATM pour...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi