Financement des entreprises et Trésorerie

Obligations vertes

Crédit Mutuel Arkéa mobilise ses clients particuliers

Option Finance - 12 février 2021 - Thomas Feat

Rachat, Environnement

Crédit Mutuel Arkéa vient de réaliser une émission d’obligations vertes inaugurale d'un montant nominal maximal de 100 millions d’euros. Ces titres, indexés à un indice de valeurs cotées impliquées dans la préservation de l’environnement, ont été entièrement souscrits par les clients particuliers du groupe. Une démarche encore peu répandue.

Crédit Mutuel Arkéa investit un peu plus le champ des financements durables. Après deux émissions d’obligations sociales réalisées en 2019 et 2020, de 500 et 750 millions d’euros respectivement, le groupe bancaire a finalisé récemment une première émission d’obligations vertes, d’un montant nominal de 100 millions d’euros (l'enveloppe maximale) et d’une maturité de 10 ans. Si l’établissement s’était tourné vers des investisseurs institutionnels pour ses deux social bonds, il a choisi cette fois-ci d’émettre son green bond inaugural à l’attention exclusive de ses clients particuliers non professionnels, une démarche encore peu répandue. « Ces obligations ont été commercialisées par les caisses locales de nos fédérations de Bretagne et du Sud-Ouest, explique Laurent Gestin, responsable des relations investisseurs de Crédit Mutuel Arkéa. Les épargnants ont pu acheter ces titres de créance dans le cadre de contrats d’assurance vie ou de comptes-titres ordinaires. » Le montant minimal de souscription avait été fixé à 1 000 euros par l’émetteur.

Une possibilité de rachat

Les obligations vertes émises par le groupe bancaire présentent des caractéristiques inédites à ce jour pour ce type d’instrument. Leur coupon est indexé, en effet, sur l’indice Euro IStoxx Ocean Care 40, composé de 40 valeurs européennes cotées impliquées dans des programmes d’optimisation de la gestion de l’eau et de préservation des océans, telles L’Oréal, Danone ou encore Carrefour. « Au terme d’un premier délai de cinq ans et à la...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Romain Grau, député, président de la mission d’information sur les entreprises en difficulté du fait de la crise sanitaire

« Nous devons nous préparer à une potentielle vague de défaillances »

Restructuration financière

Les entreprises prennent les devants