Financement des entreprises et Trésorerie

Financement

Des débuts discrets pour le taux eSTR

Option Finance - 15 novembre 2019 - Arnaud Lefebvre

Eonia, Taux, eSTR

Choisi pour remplacer l’Eonia comme indice de référence au jour le jour de la zone euro, le taux €STR cote depuis le 2 octobre dernier. Jusqu’à présent peu de transactions indexées à celui-ci ont été réalisées.

C’est une nouvelle habitude à prendre pour les opérateurs des marchés de taux. Depuis le 2 octobre dernier, la Banque centrale européenne (BCE) publie, chaque matin, les cotations du nouveau taux de référence au jour le jour de la zone euro : l’Euro Short Term Rate (€STR). Correspondant au taux auquel les 52 établissements bancaires d’un panel se financent sur une durée d’une journée, l’€STR est le successeur désigné de l’Eonia, qui disparaîtra définitivement début 2022. D’ici là, les deux indices cohabiteront afin de faciliter la transition. En dépit de son caractère assez exceptionnel, l’événement n’a en rien perturbé la communauté financière. «L’entrée en vigueur de l’€STR s’est déroulée dans le calme, confirme Adam Kurpiel, responsable de la stratégie taux chez Société Générale CIB. Ce constat n’a rien de surprenant. Il s’explique par le fait non seulement que l’Eonia continue temporairement d’exister, mais aussi que le nouvel indice se comporte de la même manière que le taux pré-€STR publié depuis plusieurs mois par la BCE dans le but de préparer au mieux les intervenants de marché.»

L’enjeu du suivi des lignes en portefeuilles

Comme c’était déjà le cas avec le pré-€STR, le calcul de l’€STR repose depuis un mois et demi sur des volumes quotidiens de transactions réelles opérées par les banques sensiblement plus élevés. Ceux-ci sont depuis un mois et demi compris entre 30 et 36 milliards d’euros. «Comparés à ce qu’on observait avec l’Eonia, ils sont environ 10 fois supérieurs, ce qui tend à démontrer que la...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi

Bilan des marchés

L’année du rebond

Florence Saliba, présidente de l’Association française des trésoriers d’entreprise (AFTE)

«Il faut anticiper les bouleversements qu’impliquent les innovations»

Emmanuelle Trichet, chef du service des titres des créances négociables de la Banque de France

«Nous accueillons favorablement toutes les innovations susceptibles de faciliter l’accès au marché des Neu CP»