Financement des entreprises et Trésorerie

Baisse des taux

Des rendements en chute libre pour les placements de trésorerie

Option Finance - 22 septembre 2014 - Arnaud Lefebvre

Placements de trésorerie, OPCVM, SICAV, Fonds monétaires, Fonds obligataires, Rendement

La baisse des taux opérée début septembre par la Banque centrale européenne va se traduire, dans les prochaines semaines, par une nouvelle diminution sensible des rendements offerts aux entreprises dans le cadre de leurs placements de trésorerie. La plupart des trésoriers refusant de s’exposer à des produits plus risqués, ils sont condamnés le plus souvent à allonger l’horizon de leurs investissements pour conserver une rémunération positive.

Philippe Capron, directeur général adjoint en charge des finances, Veolia
Philippe Capron

Pour les directeurs financiers d’entreprises, l’argent ne fait réellement pas toujours le bonheur ! «Dans l’environnement actuel, l’optimum serait de tendre vers peu, voire pas de trésorerie», témoigne ainsi Philippe Capron, directeur financier de Veolia Environnement. La faute à un contexte de taux bas, problématique pour les sociétés qui disposent de liquidités. «Actuellement, les rendements que nous obtenons dans le cadre de placements sont tellement faibles que le coût de portage que nous subissons devient pénalisant», renchérit Emmanuel Rapin, directeur de la trésorerie et des financements de Lagardère.

Les rémunérations perçues par les sociétés ont en effet diminué de plusieurs points de base au cours des mois précédents, pour atteindre aujourd’hui, le plus souvent, une fourchette comprise entre 10 et 50 points de base (pb). Et la tendance devrait s’aggraver au cours des prochaines semaines. Cette situation s’explique principalement par la baisse de plusieurs taux actée par la Banque centrale européenne, début septembre. En effet, le passage de son principal taux directeur de 0,15 % à 0,05 % a entraîné une baisse des taux courts sur le marché, parmi lesquels l’Eonia. Celui-ci est ainsi tombé de 0,08 % à 0 % depuis le début du mois. Une chute qui pourrait même se poursuivre car plusieurs économistes anticipent un taux négatif courant 2015, entre – 0,05 % et – 0,10 %. «Comme les rendements offerts par les fonds monétaires sont liés au niveau du taux Eonia, il est probable que la rémunération de nombreux produits tombe à 0 %, voire qu’elle devienne négative», prévient Christophe Frespuech, directeur du développement chez Swiss Life Asset Management.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner