Financement des entreprises et Trésorerie

Finance durable

Foncière INEA émet un Euro-PP «green» d’envergure

Option Finance - 5 mars 2018 - Thomas Feat

Euro-PP

Foncière INEA émet un Euro-PP «green» d’envergure

Fin février, Foncière INEA a émis un placement privé «vert» de 100 millions d’euros dédié à l’acquisition de nouveaux immeubles de bureaux à empreinte écologique modérée. La société d’investissement immobilier cotée (SIIC) devra fournir chaque année aux investisseurs un rapport précis sur les bénéfices environnementaux des projets financés.

Philippe Rosio, président-directeur général, Foncière INEA
Foncière INEA

Le marché de l’Euro-PP «vert» s’ouvre à de nouveaux secteurs. Après les énergéticiens Quadran, Akuo Energy et UNITe, Foncière INEA (33,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017) a finalisé fin février un placement privé de 100 millions d’euros, soit le plus important jamais réalisé. Les fonds levés serviront à financer l’acquisition de nouveaux immeubles de bureau écoresponsables, la société d’investissement immobilier cotée (SIIC) projetant de porter la taille de son patrimoine à 1 milliard d’euros en 2021 contre 650 millions aujourd’hui.

Le recours à ce type de financement n’est pas anodin pour l’entreprise. De par son caractère vert, cet Euro-PP présente l’avantage de s’inscrire en droite ligne de son activité. «A ce jour, plus de 50 % de notre parc immobilier est constitué de bâtiments conformes à la dernière norme thermique en vigueur, la RT 2012, ou labellisés haute qualité environnementale (HQE), indique Philippe Rosio, président-directeur général de Foncière INEA. Cette proportion devrait être portée à près de 70 % d’ici trois ans.»

De nouveaux investisseurs

Au total, près de cinq mois auront été nécessaires à l’entreprise pour finaliser l’opération. Une période ponctuée par de nombreux échanges avec sa banque arrangeuse, LCL, chargée notamment de la mise en relation avec les financeurs et de l’élaboration de la documentation financière.

Le placement privé réalisé par l’entreprise comporte deux tranches. La première, d’un montant de 65 millions d’euros, affiche un coupon de 3 % (taux...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi