Financement des entreprises et Trésorerie

Capital-risque

La Commission européenne soutient CorWave

Option Finance - 5 février 2021 - Thomas Feat

Capital-risque

Créé en juin 2020, le Comité européen de l’innovation (CEI) vient de réaliser son premier investissement en fonds propres, dans la start-up française CorWave. Celle-ci a ainsi pu lever 35 millions d’euros lors de son dernier tour de table.

Exceptionnel, le commencement de l’année 2021 l’aura été à plus d’un titre pour CorWave. La start-up française conceptrice de solutions d’assistance cardiaque innovantes, créée en 2011 et non rentable à ce jour, a récemment bouclé le troisième tour de table de son histoire, d’un montant de 35 millions d’euros. Surtout, cette levée a été abondée à hauteur de 15 millions d’euros par le Fonds du Conseil européen de l’innovation (EIC Fund), véhicule de financement communautaire des technologies de rupture rattaché à la Commission européenne, qui a réalisé à cette occasion son tout premier investissement en capital depuis son lancement officiel en juin 2020. « Notre tour de table a véritablement donné naissance à l’Europe actionnaire ! », se réjouit Louis de Lillers, directeur général de CorWave.

Pour obtenir ce financement, CorWave a suivi un processus balisé et extrêmement sélectif. En janvier 2020, la jeune pousse a d’abord présenté une candidature en vue d’intégrer l’Accélérateur du Conseil européen de l’innovation (EIC Accelerator). « Nous avons dû constituer un dossier de présentation très détaillé de l’entreprise, de ses produits et de son business model, puis passer une audition devant un comité de sélection constitué d’une demi-douzaine de jurés experts du monde de l’investissement et des nouvelles technologies, se souvient Louis de Lillers. Compte tenu de l’afflux des dossiers, nos chances d’intégrer le programme étaient alors d’environ une pour trente ! » 

Une maturité technologique suffisante

Reçue, l’entreprise s’est vu décerner, à partir du deuxième trimestre 2020, un premier soutien financier de 2,5 millions d’euros sous la forme d’une subvention versée en trois échéances.

Au printemps...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner