Financement des entreprises et Trésorerie

Financement des entreprises

La stratégie de la BCE commence à payer

Option Finance - 8 juin 2015 - Arnaud Lefebvre

Crédit, Banque, Politique monétaire, BCE

Destinée notamment à relancer la distribution de crédits, la politique ultra-accommodante de la BCE semble porter ses fruits. Les encours de prêts aux entreprises repartent en effet à la hausse en France, soutenus par la baisse des coûts d’emprunt. Une dynamique positive qui, selon les banquiers, demande encore à être confirmée.

Bernard Cohen-Hadad, président commission financement des entreprises, CGPME
CGPME

Et si le crédit aux entreprises était bel et bien en train de repartir en France ?

Depuis le début de la crise, deux visions se sont le plus souvent opposées sur ce sujet, les banques se targuant d’un côté d’avoir sans cesse continué de prêter, les sociétés considérant de l’autre qu’il n’en était rien. Dans les faits, les encours de crédit ont effectivement reculé en 2009 et en 2013, tendance qui a également été constatée chez certains établissements l’année dernière. Mais depuis quelques mois, le climat semble avoir commencé à changer, de l’avis même des entreprises. «De manière générale, il y a beaucoup moins de problèmes d’accès au crédit bancaire, témoigne Bernard Cohen-Hadad, président de la commission financement des entreprises de la CGPME. En outre, en cas de refus initial, les établissements se montrent davantage ouverts au dialogue.»

Confirmée par les banques, cette évolution se reflète d’ailleurs dans leur activité des premiers mois de l’année. «Entre janvier et avril 2015, nos encours de crédits de trésorerie ont progressé de 5 % sur un an, tandis que la hausse atteint 10 % pour la production de crédits d’équipement, précise Christophe Descos, directeur du marché entreprises et institutionnels de Banque Populaire. Le début d’année est donc assez prometteur.» Bien que souvent plus modeste, la tendance est similaire dans les grands établissements. «En 2015, nous avons décidé de renouveler notre programme d’accompagnement dédié aux PME lancé l’année dernière, en allouant au cours de l’exercice une nouvelle enveloppe minimale de 10 milliards...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner