Financement des entreprises et Trésorerie

Marchés actions

Le meilleur reste à venir

Option Finance - 22 avril 2014 - Arnaud Lefebvre

Après une fin d’année 2013 très dynamique sur les marchés actions français, la tendance s’est poursuivie au premier trimestre 2014, avec une hausse des volumes de 40 % sur un an. L’activité sur le segment des introductions en Bourse est particulièrement soutenue.

Avec 22 opérations réalisées au premier trimestre, le marché actions français connaît son début d’année le plus prolifique depuis 2008. En outre, les volumes enregistrés sur le marché primaire et dans le cadre de cessions de blocs atteignent 4,7 milliards d’euros, en hausse de 40 % sur un an ! Même s’ils restent encore 45 % en dessous de ceux enregistrés entre janvier et mars 2008, les banquiers actions sont à la fois satisfaits et optimistes. Comme c’est le cas depuis le début de l’année, l’activité devrait toutefois être inégale entre les quatre segments du marché actions.

Cessions de blocs

Durant les trois premiers mois de l’année, huit blocs d’actions ont été vendus, soit un niveau assez stable depuis quatre ans. Parmi les principales opérations, 7 % des titres d’Ipsen ont été cédés par la famille Beaufour (173 millions d’euros), 2,5 % du capital de Valeo l’ont été par Bpifrance (environ 200 millions d’euros) et l’Etat français s’est délesté de 1 % des actions d’Airbus (451 millions d’euros). Mais avec des volumes d’environ 1,7 milliard d’euros, l’activité est en recul de 25 % sur un an. «Le marché est pourtant bien orienté, constate Xavier Larnaudie, co‑responsable de la syndication actions chez Crédit Agricole CIB. En effet, les décotes, généralement comprises dans une fourchette de 1 % à 4 %, sont à la fois attractives pour les vendeurs et pour les acheteurs. Néanmoins, le nombre de placements accélérés sur des valeurs françaises est relativement limité en ce début d’année.» Quelques opérations sont cependant attendues par les banquiers dans les prochains mois, à l’image de la vente par Ray Investment d’environ 9,5 % du capital de Rexel, le 3 avril.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner