Financement des entreprises et Trésorerie

Financement

Le prêt interentreprises rate sa cible

Option Finance - 4 décembre 2017 - Thomas Feat

Financement

Entré en vigueur en 2016, ce dispositif permettant à certaines entreprises d’octroyer un prêt à une contrepartie commerciale ne rencontre pas le succès escompté. Les dirigeants mettent en cause sa complexité et invoquent le risque de dépendance économique.

Denis Le Bossé, président, Cabinet ARC
Cabinet ARC

Un an et demi après son entrée en vigueur, le constat est sévère pour le prêt de trésorerie interentreprises. Votée dans le cadre de la loi Macron, cette mesure concédant à certaines entreprises le droit d’octroyer des prêts de court terme à des contreparties commerciales sans lien capitalistique ne séduit pas. Certes, aucun chiffre officiel sur le sujet n’est disponible à ce jour mais, en octobre dernier, à l’occasion d’une étude conduite auprès de 400 dirigeants par le Cabinet Arc, 82 % d’entre eux déclaraient ne pas être intéressés par le dispositif. «Les emprunteurs craignent qu’une dépendance économique ne s’installe et ne brouille la relation commerciale», explique Denis Le Bossé, président du Cabinet. Un avis partagé par toutes les parties prenantes interrogées, qu’il s’agisse des entreprises, des cabinets d’avocats ou des commissaires aux comptes chargés d’avaliser les prêts.

Originellement, selon son instigateur, le député Jean-Christophe Fromentin (UDI), cette mesure devait permettre aux TPE/PME/ETI d’accéder à un nouveau type de financement «dans un contexte d’offre bancaire de plus en plus contrainte par l’augmentation des risques de crédit et par les normes prudentielles», et de renforcer «la cohérence industrielle et la solidarité de place». «C’était méconnaître la réalité du terrain, déplore Denis Le Bossé. Plutôt que de compromettre davantage leur solidité financière auprès de leurs clients, déjà mise à mal par les retards de paiement, les fournisseurs seront plus enclins à mettre en place des échéanciers de paiement même sans garantie.»

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner

À lire aussi