Financement des entreprises et Trésorerie

Placements de trésorerie

Les contrats de capitalisation ont la cote

Option Finance - 6 juillet 2015 - Arnaud Lefebvre

Placements de trésorerie

A la recherche de produits de trésorerie sécurisés offrant du rendement dans un environnement de taux faibles, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers les contrats de capitalisation. La rémunération de ce support, comparable à l’assurance vie, dépasse le plus souvent 2 %.

Lancés il y a de nombreuses années, les contrats de capitalisation connaissent actuellement une seconde jeunesse auprès des entreprises éligibles (voir encadré). «Depuis quelques mois, nous recevons de plus en plus de demandes provenant de cette clientèle, confirme Christophe de Vaublanc, directeur général de Swiss Life Assureur gestion privée. Jusqu’à l’année dernière encore, ce n’était pas le cas dans de telles proportions.» Il faut dire que ce produit de placement de long terme proposé par les assureurs, qui permet de capitaliser des sommes versées à l’intérieur d’un contrat pouvant être investi dans plusieurs types de supports, se révèle particulièrement attractif en termes de rémunération : alors que les rendements offerts par les fonds monétaires et les comptes à terme peinent à atteindre ou à dépasser sensiblement le seuil de 1 %, ceux relatifs à ces contrats sont le plus souvent compris entre 2 % et 3 %, voire davantage ! Un différentiel qui s’explique principalement par leur durée de placement, quatre ans, qui permet aux assureurs d’investir sur des échéances plus longues, naturellement plus rémunératrices.

Outre les intérêts perçus, ce produit est d’autant plus apprécié que la plupart des contrats constituent un placement sécurisé. «Lorsque la trésorerie est investie dans des fonds en euro, le capital placé est en effet garanti, signale David Guyot, fondateur du courtier spécialisé Pandat. Combinée aux rendements, cette caractéristique séduit notamment les holdings patrimoniales, qui sont aujourd’hui nombreuses à se tourner vers ces contrats.»

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner