Financement des entreprises et Trésorerie

Financement

Les entreprises bénéficient de la reprise du crédit

Option Finance - 3 octobre 2016 - Astrid Gruyelle

Crédit, Financement

Grâce à l’environnement de taux bas, les crédits aux entreprises connaissent une croissance ininterrompue depuis deux ans. Une tendance qui profite à la fois aux crédits d’équipement et de trésorerie, ainsi qu’aux grandes entreprises comme aux PME-ETI.

Richard Rayon, directeur des entreprises, Crédit Agricole d’Ile-de-France
Crédit Agricole d’Ile-de-France

Les crédits aux entreprises progressent à un rythme jamais observé depuis cinq ans. Le taux de croissance annuel des crédits aux sociétés non financières françaises a en effet atteint en juillet le même niveau qu’en 2011 et 2009, à 5,4 %, contre 3,7 % en juillet 2015 et 1,8 % en juillet 2014, selon les données de la Banque de France. Le rythme est particulièrement soutenu dans certains établissements. «A fin août, les encours des crédits que nous avons accordés aux entreprises ont augmenté de 8 % par rapport à la même période l’année dernière, indique Richard Rayon, directeur des entreprises au Crédit Agricole d’Ile-de-France. La progression a été particulièrement soutenue pour les ETI. La production brute augmente quant à elle de 12 % par rapport à l’année dernière.»

La tendance concerne tous les types de crédits. D’un côté, les crédits de court terme ont retrouvé leur rythme de croissance habituel depuis un an et demi, à 9,4 % en juillet, après 6,2 % en juillet 2015 et 0,4 % en juillet 2014, d’après les données de la Banque de France. «La trésorerie des entreprises reste bien orientée, note Christophe Descos, directeur du marché des entreprises et des institutionnels chez Banque Populaire. Leurs besoins à court terme n’augmentent pas de manière aussi significative.» Un constat partagé par les autres banques de détail. «La trésorerie des entreprises a tendance à s’améliorer, confirme Philippe Dewevre, directeur marché entreprises de la Société Générale. Les dépôts à vue continuent de progresser et aucun plateau n’a encore été atteint.» Ainsi, 84 % des PME ont obtenu un nouveau crédit de trésorerie au deuxième trimestre 2016, contre 76 % un an plus tôt.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner