Financement des entreprises et Trésorerie

Capital-risque

Lever des fonds, une mission devenue quasi-impossible

Option Finance - 17 Avril 2020 - Thomas Feat

Capital-risque, Coronavirus

Dans le contexte actuel, lever des fonds auprès des professionnels du capital-risque est devenu extrêmement difficile pour les start-up françaises. Car s’ils consentent à mener à bien les opérations engagées avant la crise, les investisseurs se focalisent essentiellement sur les participations de leurs portefeuilles.

«Je n’ai pas souvenir que des événements aient enrayé l’activité des professionnels français du capital-risque ou du capital-développement, ni ralenti aussi brutalement le rythme des levées de fonds des jeunes pousses de la French Tech, comme le fait aujourd’hui la pandémie de Covid-19. Ce qui se passe est assez préoccupant !» Ce constat dressé par Benoist Grossmann, coprésident de France Digitale, est confirmé par les chiffres : après avoir atteint un plus haut mensuel historique d’environ 850 millions d’euros en janvier dernier, le montant des tours de table bouclés par les start-up françaises, tous secteurs confondus, a drastiquement chuté à 175 millions d’euros le mois dernier, selon Avolta Partners.

En glissement annuel, l’inflexion se chiffre à plus de 50 % – 360 millions d’euros avaient été levés en mars 2020 –, du jamais vu dans l’histoire de l’écosystème pour un même mois d’une année à l’autre. Et encore, les tours de table comptabilisés dans ce référencement ont-ils été, pour la plupart, lancés il y a plusieurs mois. «Quelques annonces ont bien été faites ces dernières semaines, mais celles-ci ont concerné des opérations bouclées avant le confinement ou qui entraient dans leur phase définitive en février ou mars, à l’instar des levées de 6 millions d’euros de l’expert du calcul informatique haute-performance Qarnot Computing, de 8 millions d’euros de la néobanque Pixpay ou de 1,5 million d’euros du fournisseur d’énergie verte Ekwateur», précise Patrick Robin, cofondateur et managing partner chez Avolta Partners.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner