Financement des entreprises et Trésorerie

Augmentation de capital

Lumibird réussit son appel au marché

Option Finance - 10 juillet 2020 - Arnaud Lefebvre

Augmentation de capital

Le spécialiste du laser Lumibird vient de boucler une augmentation de capital avec maintien des droits préférentiels de souscription dans le but de financer sa croissance externe. Lancée quelques jours après le début du déconfinement, l’opération a été souscrite à hauteur de près de 200 %.

La crise du coronavirus n’aura pas raison des ambitions de développement de Lumibird. En passe de finaliser la reprise d’actifs en Australie (voir encadré), le spécialiste français du laser (110,7 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019) n’entend pas mettre sa stratégie de croissance externe en pause. Pour se donner les moyens d’avancer, il vient de boucler une augmentation de capital qu’il avait engagée le 21 mai dernier, quelques jours seulement après le début du déconfinement. «Même si le lancement d’une telle opération n’était pas évident compte tenu de l’environnement de marché, toujours volatil, nous ne souhaitions pour autant pas le différer, insiste Marc Le Flohic, président-directeur général de Lumibird. En prenant cette décision, nous aurions pris le risque de passer à côté d’opportunités de rachats.»

Un placement privé en mai 2019

Le choix de lever des fonds propres a été arrêté début janvier. Habituée à procéder de la sorte pour financer sa croissance, la société, cotée depuis 1997 (sous le nom de Quantel), a d’emblée écarté l’option d’un emprunt. «J’ai le souvenir, dans les années 2000, de nombreuses entreprises dont le fort endettement a précipité leur disparition, poursuit Marc Le Flohic. Dans ce contexte, je suis soucieux de limiter autant que possible le levier d’endettement du groupe.» Fin 2019, le ratio de levier (endettement net consolidé sur l’EBE consolidé) de Lumibird s’élevait à – 1,1. Alors que sa précédente augmentation de capital, menée en mai 2019, avait été réalisée sous la forme d’un placement privé, Lumibird voulait cette fois-ci associer l’ensemble des actionnaires au projet.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner