Financement des entreprises et Trésorerie

Parole d'expert - Jean-Baptiste Auzou, directeur général du groupe ACA

"Nous consacrons 20% de notre chiffre d'affaires à la recherche-développement"

Option Finance - 19 janvier 2015 - Communiqué

Jean-Baptiste Auzou, directeur général du groupe ACA
Jean-Baptiste Auzou

Pourriez-vous présenter le groupe ACA ?

Jean-Baptiste Auzou, directeur général du groupe ACA : ACA est une société spécialisée depuis plus de 25 ans dans les solutions dédiées à la gestion et au traitement des flux financiers. Nous employons 125 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 20 millions d’euros. En 2014, notre périmètre s’est étendu grâce à l’acquisition d’Alsyon Technologies. Celle-ci nous a permis d’élargir nos solutions. Nous disposons dorénavant d’une gamme de solutions complète pour les directions financières, qui intègre des fonctions opérationnelles comme la gestion de trésorerie et des fonctions stratégiques comme le respect des normes de comptabilité.

Quel est l’avantage de proposer une solution complète pour les directions financières?

Jean-Baptiste Auzou : Nous sommes aujourd’hui une des seules sociétés de services à disposer d’une gamme quasi complète de solutions informatiques à destination des directions financières. Nous répondons à leurs impératifs et à leur volonté de maîtrise, voire de diminution des coûts. Des clients qui avaient souscrit à des offres ACA et Alsyon Technologies ont déjà pu faire l’expérience de cette démarche globale qui leur a permis de rationaliser leurs coûts.

Vos produits sont-ils appelés à évoluer en permanence ?


Jean-Baptiste Auzou : Nous consacrons tous les ans 20 % de notre chiffre d’affaires à la recherche-développement. Cette stratégie est indispensable afin de faire évoluer nos solutions en lien avec les attentes du marché. Il est important de souligner que la réglementation évolue en permanence et que de ce fait nous adaptons très régulièrement nos outils.

Quelle solution proposez-vous en matière d’audit ?

Jean-Baptiste Auzou : Notre solution ISIE permet de traiter l’ensemble des événements de gestion et d’alimenter la comptabilité et les reportings financiers. Cette solution audite et trace tous les flux financiers d’une entreprise et répond à l’ensemble des sujets comptables, financiers et de respect des réglementations financières. Elle intègre les différentes législations en vigueur, que celles-ci s’appliquent à l’ensemble des secteurs comme Sarbanes-Oxley ou à des secteurs plus spécifiques : Solvabilité 2 dans le domaine des assurances et Bâle 3 dans le secteur bancaire. Les reportings peuvent servir à la fois aux équipes internes et aux organismes publics comme le fisc ou les régulateurs financiers. L’an dernier, par exemple, un fichier des écritures comptables (FEC) a été créé à l’initiative de Bercy. Il doit recenser toutes les écritures comptables en cas de contrôle fiscal.

Quelles sont les autres solutions mises à la disposition des directions financières ?


Jean-Baptiste Auzou : Nous disposons, grâce à l’intégration d’Alsyon Technologies, de plusieurs outils opérationnels qui concernent la gestion de trésorerie, la gestion de la communication bancaire et la gestion des pouvoirs bancaires.

L’optimisation de la trésorerie constitue un des chantiers importants des directions financières. Notre solution intègre la gestion de tous les types de placements (comptes bancaires, OPCVM, etc.) ainsi que les prévisions de trésorerie et la gestion de la dette, celle-ci ayant une forte incidence sur les besoins de financement des entreprises. Thétys Trésorerie s’adresse à toutes les catégories d’entreprises.

Thétys Payment, solution de communication bancaire, récupère et réconcilie tous les flux bancaires selon une périodicité définie par l’entreprise. Cette solution permet aux entreprises de diminuer leurs coûts, notamment pour celles dont les flux sont importants, et de centraliser les informations pour les entreprises multi-bancarisées.

Thétys Pouvoirs, solution de gestion des pouvoirs bancaires, permet une gestion cohérente des pouvoirs courants qui va garantir à une entreprise le contrôle global sur les pratiques de chacune de ses entités. Avec une gestion manuelle encore trop présente dans les entreprises, tableurs Excel ou documents Word, on constate une brèche dans le processus global de contrôle en interne, ce qui confère une véritable vulnérabilité à l’ensemble de l’organisation.

C’est dire l’importance d’un outil adapté aux propres enjeux de chaque client qui fait une différence cruciale dans la sécurisation de l’ensemble des processus financiers d’une entreprise.