Financement des entreprises et Trésorerie

Bourse

Paris attire les listing sponsors

Option Finance - 11 mars 2019 - Arnaud Lefebvre

IPO, Introduction en bourse

Comptant déjà une cinquantaine d’établissements agréés pour accompagner les entreprises en Bourse sur Euronext Paris, le marché français vient d’enregistrer l’arrivée d’un nouvel acteur originaire d’Allemagne. Une arrivée qui démontre l’attractivité de la place sur le compartiment des valeurs moyennes pour les uns, mais qui tend à renforcer la concurrence dans un contexte marqué par un faible nombre d’introductions.

Le marché boursier parisien compte un nouveau listing sponsor. Fin janvier, MainFirst Bank a en effet obtenu de la part d’Euronext un agrément lui permettant d’accompagner les entreprises qui souhaitent se coter à Paris avant, pendant et après leur introduction. Cette société basée en Allemagne, qui opère notamment dans le courtage d’actions et la recherche, intègre ainsi un «club» qui regroupe aujourd’hui 52 établissements (Gilbert Dupont, Aurel BGC, Euroland Corporate, Allegra Finance, Kepler Cheuvreux, etc.) habilités à assister les émetteurs sur Euronext Growth (ex-Alternext), Euronext Access (ex-Marché libre) et/ou Euronext Access + (place destinée aux start-up et PME de croissance). De quoi réjouir l’opérateur de marché. «Le fait de compter un nombre aussi important de listing sponsors tend à confirmer qu’il existe sur la place parisienne un réel écosystème pour les valeurs moyennes, témoigne Eric Forest, responsable du listing France d’Euronext et PDG d’Enternext. L’arrivée de MainFirst Bank est intéressante, s’agissant d’un acteur présent dans plusieurs pays européens, et donc à même d’offrir à ses clients, notamment allemands, un service différent de ceux proposés aujourd’hui.»

Des réactions contrastées

Du côté de l’association française des listing sponsors, l’enthousiasme est également de mise. «Pour qu’une place boursière fonctionne, il est nécessaire pour elle de s’appuyer sur des intermédiaires capables de démarcher les candidats à la cotation puis de les accompagner en Bourse, insiste...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner