Financement des entreprises et Trésorerie

Parole d'expert

Quels placements de trésorerie privilégier ?

Option Finance - 16 octobre 2020 - Proposé par Pandat Finance

Alors que les banques pourraient, à court terme, impacter les taux négatifs sur les comptes des entreprises, ces dernières ont tout intérêt à privilégier d’autres placements que les comptes à vue. Dans le contexte actuel, les comptes à terme trouvent tout leur sens et ce, aussi bien en termes de risques que de rendement.

Quelles sont les tendances actuelles des trésoriers en termes de placements de trésorerie ?

Le TLTRO III (Targeted Longer-Term Refinancing Operation) de la BCE a permis aux banques européennes de produire massivement les prêts garantis par l’Etat (PGE). En France, plus de 120 milliards d’euros ont ainsi été octroyés aux entreprises dans le cadre du PGE, dont environ seulement 50 % ont, pour le moment, été consommés. La moitié de ces prêts dort encore sur les comptes courant des entreprises. D’ailleurs et plus globalement, les agents économiques du territoire et en particulier les TPE et les PME, ont actuellement tendance à laisser leurs liquidités sur leurs soldes à vue.

Les banques disposent donc temporairement de trop de liquidités et ne cherchent pas, pour le moment, à en collecter davantage. Ainsi, les taux de placements monétaires continuent de baisser.

Les banques françaises, qui se voient appliquer des taux de dépôts négatifs par la Banque centrale européenne, ne les répercutent pas encore sur leurs clients, la digue des taux négatifs tient toujours. Elles pourraient néanmoins commencer à impacter ces taux négatifs sur les comptes des entreprises dès 2021.

Au-delà des comptes à vue, quelles sont les autres tendances actuelles en termes de placements ?

Certaines entreprises prennent davantage de risques en termes de placements. Les produits d’investissements sur mesure, dits structurés, ont la faveur de nos clients car ils permettent d’investir sur différents sous-jacents (actions, taux, crédits) et de profiter d’opportunités de marché.

Sur la partie SCPI, nous avons constaté un arrêt sur l’immobilier de bureau, compte tenu du contexte actuel. En revanche, l’immobilier de santé/vie a plus de succès. Ces SCPI sont principalement investies dans des murs de crèches, hôpitaux, Ehpad et offrent un profil «responsable», un critère auquel nos clients portent un intérêt de plus en plus important. Quels que soient leurs choix, nous leur conseillons alors de bien se faire accompagner dans l’environnement des placements à capital non garanti.

Au regard du contexte actuel, quels sont les placements de trésorerie recommandés ?

Alors que les taux pourraient basculer dans le négatif en 2021, nous recommandons aux entreprises de protéger leur épargne liquide, notamment en privilégiant les comptes à terme qui, sur des maturités de cinq ans, offrent des taux de rendements de l’ordre de 0,50 %. Il s’agit d’un placement que nous qualifions de «tout-terrain» pour le décideur financier. En cas de baisse des taux, ils protègent les placements. Si les taux restent stables, les placements bénéficieront d’une rémunération croissante dans le temps. S’ils montent, les trésoriers pourront sortir alors de ces comptes à terme pour profiter de nouvelles opportunités. D’autre part, avec les comptes à terme, les liquidités peuvent être débloquées en 32 jours et permettre ainsi aux entreprises de faire face à d’éventuelles tensions de trésorerie, un élément non négligeable au regard du contexte économique et sanitaire actuel.

Que préconisez-vous pour les trésoreries patrimoniales ?

Nous continuons également de proposer des solutions d’investissements aux entreprises ayant un horizon de placement plus long terme, les holdings patrimoniales ou les investisseurs institutionnels. Par exemple, pour les holdings patrimoniales, nous préconisons des produits structurés ou des contrats de capitalisation pour les personnes morales. Même si les taux baissent, ces contrats de capitalisation restent une alternative particulièrement intéressante aux comptes à terme pour les holdings patrimoniales.

Dans l’environnement complexe et de crise que nous connaissons actuellement, l’offre d’accompagnement de Pandat Finance, leader français du courtage en placement d’entreprise, prend ainsi tout son sens. Que ce soit sur les produits les plus simples pour leur trésorerie d’exploitation ou sur les plus sophistiqués pour une vision long terme, Pandat Finance accompagne les entreprises dans leurs choix d’investissements. Selon leur cahier des charges, nous leur proposons alors des solutions sur mesure, adaptées à leurs besoins.